Première en Israël: l’impression 3D utilisée en chirurgie orthopédique

Actualités, Bien-être & Santé, High-Tech, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Première en Israël: l’impression 3D utilisée en chirurgie orthopédique

L'impression en trois dimensions a été utilisée pour la première fois en Israël au Centre médical Shaare Tsedek de Jérusalem pour réparer les malformations congénitales du bras d'une patiente.

La jeune fille de 13 ans a été opérée avec succès à l'aide d'un «instrument parfaitement adapté» - un os imprimé- lui donnant la pleine fonction du membre.

Ces imprimantes deviennent courantes et utiles dans de nombreux domaines de la vie et font maintenant leur chemin dans la médecine.

Une nouvelle avancée réalisée par la société 3D SynergyMed qui réalise des impressions 3D avec une précision de rapport de 1: 1. C'est une révolution dans le domaine de l'ablation des tumeurs, de la réparation des malformations, entre autres procédures, et améliore considérablement le taux de réussite, a déclaré Shaare Tsedek.

La patiente est arrivée à l'unité de chirurgie de la main de l'hôpital souffrant de douleurs. Les mouvements de sa main droite étaient limités en raison d’une maladie nommée déformation de Madelung.

Cette condition résulte de la croissance inégale de l'os du radius près du poignet. Il a souvent une cause génétique et est associé au nanisme et à une mutation sur le chromosome X.

La déformation peut être traitée chirurgicalement en travaillant sur les lésions osseuses et ligamentaires déformées.

Patient atteint de déformation de Madelung

Patient atteint de déformation de Madelung

Les résultats du scanner sur le bras droit de la jeune fille ont montré des distorsions à deux endroits qui ont provoqué une douleur intense et une limitation de mouvement; une autre a également été détectée dans son bras gauche, a déclaré le Dr Gershon Singer, chef de l'unité de chirurgie de la main qui a l’a opérée.

Les chirurgies les plus courantes pour le traitement de ces déformations comprennent une incision unique dans l'axe de l'os, la reconstruction de l'os et une fixation. Cela résout habituellement le problème de la douleur, mais l'os n'est pas complètement aligné et les mouvements du patient restent restreints.

L'impression d'un accessoire à ajouter à l'os se fait en trois étapes: les tests d'imagerie sont introduits dans un système avancé d'analyse 3D, permettant de visualiser tous les angles de l'objet.

Ensuite, les distorsions sont localisées avec précision et l'objet à imprimer est planifié. Il est ensuite transmis à l'entreprise, qui se spécialise dans la création d'un accessoire personnalisé qui est attaché avec des aimants et placé sur le membre défectueux.

"Cela permet une coupe et une insertion précises des vis pour fixer l'os", a expliqué M. Singer.

L'utilisation de cette technologie unique a d'abord été réalisée en Israël par le Dr Shlomo Dadia pour enlever une excroissance cancéreuse des reins d'une jeune fille. En conséquence, Singer a décidé d'adapter la même technologie à l'orthopédie pour corriger le défaut congénital dans le bras de sa patiente.

"Nous avons effectué quatre incisions dans des angles très précis, y compris la mise en place de trois vis qui sont entrées parfaitement sans déviation de l'articulation. C'est très difficile à réaliser sans impression 3D».

La chirurgie a été couronnée de succès, la patiente a rapporté une amélioration significative du niveau de douleur et le scanner a démontré une fusion osseuse. On s'attend à ce que la patiente subisse une opération similaire sur son bras gauche. Grâce à cela, elle devrait reprendre pleinement ses activités et se concentrer sur son passe-temps favori d'apprentissage des langues.

Source : Jpost
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi