Israël : à l’Hôpital des Ours en Peluche, les tout-petits ont moins peur du docteur

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : à l’hôpital des ours en peluche, les tout-petits ont moins peur du docteur

Le système médical israélien est dans une situation difficile depuis quelques mois, mais cette semaine, il s’est brusquement retrouvé sous les projecteurs : l'hôpital des ours en peluche a ouvert pour une journée à la faculté de médecine Azrieli de l'université Bar-Ilan de Safed, dans le but de fournir aux petits patients un traitement un peu différent de celui d’habitude – sur des ours en peluches et des poupées.

L’hôpital spécial a ouvert lundi pour la sixième fois à l’initiative des étudiants et en collaboration avec l’administration du corps professoral et la Fondation Matav, fondée par Freddy Singer. Plusieurs services étaient représentés, parmi eux : les urgences, le service de radiologie, la chirurgie, l’orthopédie, l’ophtalmologie, l’ORL, les salles d’opération et d’hospitalisation,  la médecine d'urgence, la nutrition, la médecine dentaire, la cardiologie et, pour la première fois, un IRM pour les poupées.

Bien entendu, cette adorable journée était marquée par un objectif beaucoup plus vaste: dissiper les craintes des traitements médicaux et des hospitalisations chez les enfants âgés de 3 à 7 ans. L’un des stands de traitement les plus importants mis en place pour la première fois cette année était la vaccination des ours en peluche et des poupées, inspirée par les cas de rougeole qui se propagent dans tout le pays, dans le but de calmer les enfants et de réduire leur anxiété pour les vaccinations en général.

L’hôpital des peluches et des poupées 2019

L’hôpital des peluches et des poupées 2019

Environ 120 étudiants en médecine et 30 élèves de seconde ont participé au programme, ainsi que des représentants du MDA et du corps médical de l'armée. Au cours de la journée, ils ont reçu 800 enfants de Safed et des environs, accompagnés de leurs parents, qui ont apporté leurs poupées et leurs ours en peluche.

Les étudiants accompagnaient les traitements d'explications détaillées et répondaient aux questions des enfants. À la pharmacie, les enfants ont reçu des vitamines, des fruits et des boissons.

"Des centaines d'enfants sont venus cette année et ont reçu des soins médicaux appropriés. On leur a donné un aperçu de ce à quoi ressemble un hôpital et de son fonctionnement", a déclaré Noy Shpirer-Matatov, étudiante en médecine à la faculté et directrice de "l'hôpital des ours en peluche". "Chaque année, de plus en plus d'enfants assistent à l'événement et nous sommes heureux de pouvoir continuer. Nous attendons déjà l’année prochaine avec impatience".

Source : mako.co.il

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi