Israël : Histoires d’amour de Tou BeAv, une fête historique

Actualités, Alyah Story, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : Histoires d’amour de Tou BeAv, une fête historique

L'un des jours les plus heureux de l'année juive, Tou be Av, le 15ème jour du mois d'Av, sera célébré ce soir, le 6 août et demain.

Le rabbin Shimon Ben-Gamliel a écrit: "Israël n'a pas connu de jours de fête plus importants que le 15 Av et Yom Kippour. En ce temps-là, les filles de Jérusalem sortaient danser dans les vignobles. » (Talmud de Babylone, Ta'anit, chapitre 4).

Le 15 du mois d’Av, également connu sous le nom de Tou Be'av, est parfois appelé "la Saint-Valentin juive", mais à l'époque, il revêtait une dimension spirituelle. Les femmes portaient des robes blanches, symbole de pureté, et toutes ces robes devaient être immergées dans le mikve, le bain rituel, pour une purification spirituelle.

Il y a environ 2 000 ans, cette pratique revêtait également une dimension altruiste. Les filles devait échanger leurs robes, chose qui démontrait une préoccupation pour les jeunes filles pauvres, évitant ainsi de les embarrasser devant leurs homologues plus aisées et mieux vêtues.

Tou Be'av en Israël est aujourd'hui le comble du  kitsch. Les fleuristes ajoutent des ballons rouges et blancs à leurs bouquets, les restaurants sont décorés de cupidons et les bars arborent des cœurs rouges. Bien qu'il s'agisse d'une journée de travail normale, c'est une date populaire pour les mariages.

Puisque le calendrier hébraïque est lunaire, Tou Be'av tombe un jour de pleine lune, reliant la fête à l'amour, au romantisme et à la fertilité.

Au temps du rabbin Gamliel, les femmes étaient proactives. Elles sortaient dans les champs pour voir et être vues.

Aujourd'hui, il existe d'autres lieux de rendez-vous. Voici quelques histoires d’amour qui pourraient vous inspirer. Gardez espoir, chaque pot a son couvercle et l’amour est partout.

Tou BeAv, une fête historique

Tou BeAv, une fête historique

Comment Bar a rencontré Tim

"Les participants aux voyages Birthright sont plus susceptibles de se marier avec d'autres Juifs", conclut une étude récente. Cela a marché pour Tim Alexander de Hagerstown, Maryland, qui avait 22 ans au printemps 2011, lorsqu'il est venu en Israël dans le cadre d'un programme Birthright.

Bar Azriel, 20 ans, alors soldate, a été affectée au groupe pendant cinq jours. Bar a sympathisé avec une participante, Allie, qui était une amie de Tim. Tim a confié à Allie que Bar lui plaisait. "Je n'ai pas beaucoup parlé directement avec Bar parce que je suis un peu timide", admet Tim.

Au terme du voyage de 10 jours, Bar a invité Allie chez elle à Yavne. Allie a demandé si elle pouvait emmener Tim et un autre ami, Gideon. Bar a répondu par l'affirmative.

A l’issue des vacances, Tim et Bar ont souhaité entamer une relation à distance car le jeune homme devait terminer ses études. Les familles étaient plutôt pessimistes. Après le départ de Tim, les amis de Bar ont essayé de la convaincre que c'était juste une aventure et que Bar perdait son temps, Mais le couple a continué à se rapprocher. Ils parlaient tous les jours pendant des heures par téléphone. Se décrivant comme "de la vieille école", Tim envoyait souvent des lettres.

Revenu en Israël pour les vacances d’hiver, Tim a définitivement gagné le cœur de tout le clan Azriel.

Au terme de ses études, Tim a demandé la nationalité israélienne et s’est porté volontaire dans l’armée. Le couple a complété ses études et s’est finalement marié le 22 Mars 2017.

Comment Mia a rencontré Dave

Mia Schaikewitz voulait devenir une star de la télé réalité, mais elle a rencontré Dave Labowitz dans un bar sportif de Los Angeles. Mia n'a pas déambulé dans le bar - elle a roulé, car elle est en fauteuil roulant depuis l'âge de 15 ans. Pourtant, comme le note Dave, "la seule chose qu'elle ne peut pas faire, c’est marcher".

Mia se souvient du jour où ils se sont rencontrés: «Je faisais des courses dans le quartier quand un ami m'a envoyé un message concernant une réunion de groupe au bar.» Mia et Dave, de grands amateurs de sport, se souviennent de la date du 11 avril 2010 parce que leurs équipes jouaient. Mia, alors âgée de 31 ans, applaudissait les Braves d'Atlanta, alors que Dave, 34 ans, était fan des Phillies.

Après le match, Dave a invité le groupe chez lui pour une pizza et un film. Mia se rappelle de cette première soirée: « J'étais très à l'aise en lui racontant l'histoire de ma paralysie. Je sentais que nous pouvions être bons amis".

Mia croit qu'il n'y a pas d’obstacles, seulement des défis à surmonter. Elle a été la première utilisatrice de fauteuils roulants à l'Université de Floride à entrer dans une congrégation étudiante. Elle a obtenu ses diplômes et travaille aujourd’hui comme graphiste. Sa dernière passion est la danse de salon.

"Dave est la personne la plus loyale que je connaisse", sourit Mia.

Les expériences de Mia ont été documentées dans Push Girls de Sundance TV, qui a remporté le prix Critic's Choice pour la meilleure télé-réalité en 2013. Il a présenté quatre femmes attrayantes en fauteuil roulant qui ont choisi de triompher de la tragédie.

Le couple a choisi d’intégrer un groupe nommé Honeymoon Israel pour passer leur lune de miel en Terre Sainte

Mia et Dave se sont mariés le 14 septembre 2016 en Israël, en présence de trois groupes israéliens Honeymoon.  Comme le répète souvent Mia: «Croire en soi signifie ne jamais avoir à dire: je ne peux pas».

Source : Jpost

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi