Israël: les kibboutzim proches de Gaza deviennent des carrefours de haute technologie

Actualités, Alyah Story, High-Tech, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: les kibboutzim proches de Gaza deviennent des carrefours de haute technologie

Les communautés collectives israéliennes, ou kibboutzim, ont d'abord été établies en tant que projets agricoles mais ont changé de manière significative au cours de leurs 100 ans d'histoire, montrant une capacité astucieuse à s'adapter à un environnement économique dynamique.

Beaucoup d'entre eux ont réussi à surmonter la crise économique israélienne des années 1980 pour développer un secteur industriel solide, qui représentait environ les trois quarts des revenus des kibboutzim en 2016, tandis que d'autres se tournent vers la technologie et les produits, développant des entreprises rentables. D'autres encore développent des conceptions communautaires et des méthodes de vie innovantes et respectueuses de l'environnement.

Aujourd’hui, les kibboutzim, en particulier ceux du sud d'Israël, se tournent de plus en plus vers la haute technologie et l'innovation.

«L'économie du kibboutz comporte trois branches: l'agriculture traditionnelle, l'industrie et une branche émergente de la haute technologie», a déclaré Ofir Libstein, le PDG de la Kibbutz Industry Association (KIA).

Afin de développer la troisième branche, le KIA, le mouvement du Kibboutz et d'autres groupes ont soutenu ces dernières années des projets d'éducation et d'infrastructure dans des kibboutzim pour favoriser un environnement propice à attirer les entreprises high-tech.

Ofir Libstein a déclaré que les organisations kibboutznik ont activement encouragé le développement du secteur high-tech dans leurs communautés en soutenant diverses organisations à but non lucratif à travers Israël qui visent à enseigner des compétences techniques, former des résidents de kibboutz pour le travail de haute technologie, former les résidents du kibboutz pour travailler dans le high-tech, amener les entreprises technologiques des centres économiques israéliens vers les kibboutzim, et servir d'incubateurs pour les startups.

SouthUp est l'une de ces organisations. Fondé en 2015, SouthUp opère dans la région de Sha'ar HaNegev et cherche à promouvoir «l'emploi, l'éducation et la croissance communautaire» dans les kibboutzim près de la frontière avec Gaza. Le PDG de SouthUp, Elad Yeori, a fondé le premier incubateur de kibboutz pour les entreprises technologiques au Kibbutz Revivim cette année-là.

À la fin de l'année dernière, SouthUp a mis en place un espace de travail partagé au kibboutz Nir Am, près de Sderot, transformant une structure inutilisée en un espace pour que les employés de startups puissent travailler.

L'administrateur de Nir Am, Yair Menah, explique: «Nous avons beaucoup de jeunes qui viennent au kibboutz, étudient et travaillent dans diverses start-up ... Nous avons vu l'avenir et avons investi et ajusté une structure vacante». Menah espère que ces efforts conduiront à davantage de développement et d'opportunités supplémentaires pour les jeunes du kibboutz.

Les bureaux de SouthUp au Kibbutz Nir Am

Les bureaux de SouthUp au Kibbutz Nir Am

Selon SouthUp, au moins 20 kibboutz dans la région devraient suivre cette année, transformant les réfectoires et les espaces inutilisés en espaces de travail pour les startups participant à l'incubateur.

Incubateur et accélérateur

L'incubateur a jusqu'ici investi plus de 20 millions de shekels (plus de 5 millions de dollars) et ses investisseurs comprennent une association d'investisseurs privés, la Fédération juive de San Diego, et un certain nombre de kibboutzim situés dans la périphérie de Gaza. Les mentors et les conseillers des startups sont des PDG, des entrepreneurs, des investisseurs en capital-risque et des spécialistes du marketing.

Les startups participant à l'incubateur comprennent WATERSIGN, société de systèmes de gestion de l'eau, RCK, un producteur de cannabis médical, qui coopère avec le kibboutz Ruhama basé en agriculture, la société de R & D Canomix, le laboratoire professionnel Katif et le développeur de technologies d'irrigation Tevatronic basé à Sderot.

Roquettes et technologie

Nir ajoute que l'idée de SouthUp est venue d'un directeur de lycée inquiet des effets de la situation sécuritaire sur ses jeunes étudiants dans le sud d'Israël, où les habitants affrontent régulièrement des roquettes lancées depuis Gaza.

«Aharale Rothstein, le directeur de l'école secondaire Sha'ar HaNegev, a rencontré les étudiants tous les jours et a vu comment ce conflit prolongé a influé sur leur qualité de vie», explique Nir. "Ils sont préoccupés, anxieux et ils ont peur". Il a voulu détourner leurs pensées vers l'optimisme, l'innovation et la créativité."

Les donateurs de San Diego, la ville sœur de Sha'ar HaNegev, ont soutenu l'idée de Rothstein en fournissant des fonds pour protéger l'école contre les attaques à la roquette et aider au démarrage de SouthUp. Aujourd'hui, ces donateurs sont profondément impliqués dans la prise de décision et la planification future de SouthUp et sont «une partie inséparable de notre opération», dit Nir.

SouthUp a également favorisé des relations clés avec les établissements d'enseignement locaux, en partenariat avec l'école secondaire Sha'ar HaNegev pour un programme qui accueille des conférenciers invités de startups à l'école, et avec Shair HaNegev Sapir College, le plus grand collège public d'Israël, pour un arrangement similaire ainsi qu'un programme de stage et des opportunités d'emploi potentiel.

"Les gens que nous avons ici dans les startups viennent au lycée pour enseigner la technologie, l'innovation et l'esprit d'entreprise pour ouvrir les esprits et développer leur créativité", explique Nir à NoCamels, ajoutant que les étudiants participant à Sapir bénéficient également de cette coopération.

"Sapir permet à ses étudiants de travailler en tant qu'employés dans des entreprises impliquées avec SouthUp dans leurs domaines d'étude, tels que l'ingénierie pratique et le travail de technicien ... Les étudiants peuvent recevoir des crédits en retour. Cela leur offre une opportunité unique pour des perspectives d'emploi à long terme que nous voyons moins dans la région de Tel Aviv par exemple». De plus, dit M. Nevo, le personnel de Sapir peut occuper des postes de conseiller et de mentorat dans les entreprises clientes de SouthUp. Enfin, SouthUp et Hamashtela peuvent apporter leur soutien aux étudiants et au personnel de Sapir qui cherchent à démarrer leur propre startup.

La présence de la société de logiciels Amdocs à Sha'ar HaNegev depuis 2001 a été un autre catalyseur pour SouthUp, explique Nir.

«Amdocs fait venir chaque jour 800 à 900 employés ici et ils n'ont pas l'environnement ou l'écosystème entrepreneurial et innovateur ici dans la région.» Amdocs a aidé à fonder SouthUp et son vice-président et directeur des bureaux de Sha'ar HaNegev, Eyal Fish, répertorié comme un fondateur.

Amdocs est moins impliqué dans les opérations quotidiennes de SouthUp et leur relation actuelle passe principalement par un partenariat séparé entre Amdocs et Sapir. Nir dit à NoCamels qu'Amdocs est intéressé à attirer plus d'entreprises de haute technologie dans la région afin de créer un environnement de haute technologie plus fort, indiquant qu'Amdocs et SouthUp pourraient être intéressés à approfondir leur relation.

Rothstein, Yadlin, Fish et Yeori "ont tous travaillé ensemble pour créer ce projet spécial, qui n'est pas un incubateur technologique typique, mais qui a plutôt la vision que la technologie, l'innovation et l'éducation sont des choses importantes ... rendre l'innovation, la technologie et l'entrepreneuriat accessibles aux jeunes et augmenter l'emploi ici », explique Nir.

Grâce à ce projet naissant, les kibboutz démontrent l'adaptabilité de leur esprit collectif. Alors que les start-ups de haute technologie de Tel Aviv doivent compter sur leurs propres efforts pour grandir, les leaders, les associations et les organisations à but non lucratif comme SouthUp recherchent activement des individus et des organisations pour soutenir le développement collectif de la haute technologie en Israël en mettant l'accent sur les kibboutzim. De plus, les membres du kibboutz investissent dans des startups individuelles.

Comme les kibboutzim investissent davantage dans le développement du secteur de la technologie et de l'innovation, le modèle d'incubateur technologique de SouthUp jouera vraisemblablement un rôle de plus en plus important pour faire du désert une plaque tournante de la haute technologie.

Source: nocamels.com

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

  1. elichazer@hotmail.com'Levray Dufault

    Commentaire de l’article « Renforcer la dissuasion en évitant l’escalade » car impossible de le placer la-bas : tres probablement on diffuse les articles sans recevoir la moindre critique (c’est tres democratique!!!)……..C’est une stupidite ! Pourquoi?
    Aucune dissiasion n’est possible car l’Islam ou qu’il se trouve, est pret a mourir pour emporter dans la mort des israelien…..ce n’est donc pas une simple menace de mort qui les arretera! Ils sont prets a attacher sur leurs propres corps 2 bebes syriens en guise de bouclier, meme s’il s’agit des propres gosses du combattant du Hezbollah lui-meme pour venir tirer sur nos gosses israeliens…….
    Dans ces conditions qu’appelez-vous « eviter l’escalade » ? Les laisser passer en les laissant massacrer nos propres gosses SOUS NOS YEUX pour ne pas tirer sur les gosses boucliers de ces assassins qui ne connaîtront aucune pitié (puisqu’ils n’auront deja aucune pitie pour leurs propres gosses) ?

    On en a marre de cette stupide philosophie europeenne qui consiste a TOUJOURS perdre une guerre sous pretexte d’humanisme mal place (car il consiste a laisser crever ses propres gosses Juifs pour eviter de tuer au passage les gosses de notre ennemi, gosses ennemis qui entre nous soit dit commencent a nous jeter des pierres des l’age de 8 ans….)…..cette philosophie europeenne qui n’est applicable que contre Israel lorsqu’il doit se defendre mais SUREMENT pas contre un autre pays : lorsque la Syrie massacre elle-meme ses propres gosses, le regard outre en devient plus mitigee meme lorsqu’il s’agit de centaines de milliers,…..lorsque la France massacre aux bombes au Napal des villages entiers maliens pour atteindre 2 terroristes peut etre planques dans chaque village, on dit meme bravo meme lorsque les soldats francais se moquent de leurs victimes avant de lancer des bombes (on a vu des videos sur internet sur cette situation en Israel durant la guerre du Mali…..Villages transformes en charniers en quelques secondes sous les rires des soldats francais qui parlent tordus de rire en francais JAMAIS CONDAMNES)……

    En Syrie comme au Mali on n’a JAMAIS parlee ni de dissuasion ni d’escalade et on s’est contente de taper fort et dans les manieres les plus ignobles qui soient dans nos temps modernes d’apres 2eme guerre mondiale….

    En Israel nous n’avons pas besoin de retenue, de passer par une dissuasion BIEN INUTILE, et la seule escalade qui nous interesse, c’est l’escalade de morts Juifs….. En Israel on a besoin de survivre contre des ennemis qui ne font AUCUNE difference entre tuer un bebe, une femme et un vieillard ou tuer un simple soldat….. Et entendons nous bien en ISRAEL ON EST COMME TOUT LE MONDE VULNERABLE AVEC LE MEME SANG ROUGE QUI COULE DANS NOS VEINES…..et non point une race a part qui doit toujours CREVER pour permettre aux gosses de ses ennemis de vivre (alors que nos ennemis eux memes s’en foutent et les placent en premiere ligne!!!!)

    Une chose est claire : la meilleure defense c’EST L’ATTAQUE plutot que d’attendre d’etre attaque (donc deja MASSACREE) pour parer les coups…..C’est pourquoi, ce que l’on veut en Israel a 75%,…. car il existe aussi 25% d’arabes, de chretiens TRES ANTI ISRAEL, et de Juifs qui en EXTREME MINORITE constituent les groupuscules EN VOIE D’EXTINCTION de notre Gauche qui nous pourrit notre vie, ce que nous voulons c’est qu’on tire a coups d’obus partout ou il y a des armes susceptibles de nous canarder en Israel EN TUANT les membres du Hezbollah qui nous tirent dessus ET EN SE FOUTANT DES VICTIMES COLLATERALES QUI SONT SUR PLACE SUR LA RESPONSIBILITE DE NOS ENNEMIS et NON POINT SUR LA NOTRE : nous nous allons deja avoitr fort a faire pousauver nos propres gosses Juifs qui ne seront pas epargnes! Et si l’Iran vient s’en meler alors en voyant qu’on se defend bien et pour une fois REELLEMENT lui lacher 2 bombes ou 3 bombes atomiques avant de recevoir la sienne….

    Car cet humanisme stupide et inefficace qui se cache derriere vos mots « dissuasion » et « escalade » signifie clairement qu’Israel devrait epargner les vies d’une nation QUI N’EPARGNERA PAS LES NOTRES…..Et ca NOUS DISONS TOUS NON !

    NOUS NE VOULONS PAS CREVER EN ISRAEL POUR EPARGNER LES BOUCLIERS HUMAINS DE NOTRE ENNEMI MEME MALGRE l’AVALANCHE HYPOCRITE DES ARTICLES MONDIAUX DE LA PRESSE ANTI ISRAEL QUI VONT SUIVRE! …..ON NOUS ATTAQUE ! ON SE DEFEND ! ET ON TUE LORSQU »ON VIENT NOUS TUER ! Lorsque nos ennemis seront morts, ils ne pourront plus constituer de nouveaux arsenaux a l’avenir avec leur fric : c’est pourquoi, pour avoir ENFIN LA SECURITE EN ISRAEL, on doit se foutre du materiel RENOUVELABLE detruit, et avoir pour objectif de massacrer un maximum d’ennemis qui nous tirent dessus AVANT QU’ILS NE NOUS MASSACRE …Alors la dissuasion se fera d’elle-meme et l’escalade s’arretera puisque plus aucune vie ne sera plus la pour nous tirer dessus…… ! C’est pourquoi Israel doit frapper TRES TRES FORT des maintenant avant que l’avalanche d’obus viennent precipiter dans la mort la moitie de notre POPULATION d’ISRAEL….En non point attendre de crever pour frapper pour se contenter d’enrhumer des mouches sans porter atteinte vraiment a notre ennemi qui fait aujourd’hui rage a nos portes !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi