Israël: les fouilles font la lumière sur la destruction du Temple à Tisha Beav

Actualités, Contre la désinformation, International, Israël, Temple - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: les fouilles font la lumière sur la destruction des Temples à Tisha Beav

Des archéologues de Jérusalem ont mis à jour une route d'accès menant de la vallée de Kidron et de la piscine de Shiloah au mont du Temple, ainsi qu'un canal de drainage qui mène à l'écart de la vieille ville.

Ils disent que les sites fouillés ont mis en lumière les événements entourant la destruction de la ville sainte à Tisha B'av en l'an 70 CE.

Les découvertes, qui faisaient partie des fouilles de la Cité de David adjacentes à la Porte des Immondices, sont situées au sud du Mur des Lamentations et du Mont du Temple. La passerelle de l'époque hérodienne servait probablement aux pèlerins religieux visitant le temple, ainsi qu’aux habitants de la région qui devaient gravir la pente raide de la vallée de Kidron pour entrer dans la vieille ville, qui était le centre commercial et culturel de la ville à l'époque.

La Porte des Immondices

La Porte des Immondices

Cependant, lorsque le siège romain de la ville a commencé, l'infrastructure a été utilisée par les Juifs qui cherchaient à se cacher des forces qui avançaient, et plus tard à échapper aux flammes de la ville en feu.

"Avant la révolution contre les Romains, le tunnel était utilisé pour l'eau de pluie", a déclaré l’archéologue Eli Shukron.

"Mais quand la révolution a commencé, les habitants se cachaient à l'intérieur de ces tunnels - les familles y ont entendu le claquement des sandales des soldats romains (au-dessus), y ont senti l’embrasement de Jérusalem, et entendu les pierres qui tombaient du Mont du Temple."

Eli Shukron a dit que le tamisage de la poussière retirée des excavations a mis au jour des pointes de flèches, des pièces de monnaie antiques, des fragments de poteries et de mosaïque de l'ère du Second Temple et d'avant.

Source : Jewish Press

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi