Israël : fermeture d’un tripot clandestin au sud de la Mer morte

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : fermeture d’un tripot clandestin au sud de la Mer morte

L’Auberge 101, également surnommée « Kushi Rimon » a reçu un ordre de fermeture administrative de 30 jours pour une partie de ses locaux, utilisés comme salle de jeu clandestine.

C’est la seconde fois cette année que la police perquisitionne le célèbre complexe situé dans la Arava ( une partie de la vallée du grand rift située entre la mer Morte au nord et le golfe d'Aqaba au sud) et recueille des preuves de l’existence d’une salle de jeux illégale. Par conséquent, le commandant de police du district sud, David Beitan, a ordonné une fermeture administrative de 30 jours.

En Mai et en Juin de cette année, des agents avaient saisi un grand nombre de machines à sous interdites et plus de 50000 shekels, fonds provenant du jeu.

Les machines à sous de Koushi Rimon

Les machines à sous de Koushi Rimon

"Une nouvelle fois, un acte d’accusation est délivré contre le propriétaire des lieux, la procédure judiciaire sera retardée par un procureur général et les activités illicites continueront. La loi est piétinée de manière flagrante et le seul moyen d’y remédier est d’ordonner la fermeture de l'endroit", a déclaré la police.

La police a poursuivi : « Ce genre d’endroits utilisés pour des jeux d’argent illégaux et comme lieu de rassemblement pour les joueurs peut être un terrain fertile pour les conflits, les prêts au « marché gris » qui entraînent des dettes et des taux d’intérêt très élevé, ainsi que des cas de violence et d’extorsion. De plus, ces lieux peuvent être pour divers éléments criminels, un moyen de blanchir de l'argent. Des opérations secrètes et même officielles continueront à tout moment pour attraper les criminels récidivistes et empêcher la nuisance à la qualité de vie des habitants vivant à proximité de ces lieux ".

Source : Israel HaYom

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi