Israël : un pseudo médecin esthétique injecte de faux produits à ses patientes

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : un faux expert en médecine esthétique

Itzik Sabag, qui s'est présenté comme expert en soins esthétiques au centre médical Ramat Hahayal de Tel Aviv, aurait provoqué de graves effets secondaires chez des dizaines de femmes.

Ces derniers jours, plus de 20 femmes se sont tournées vers la Société israélienne de chirurgie plastique, affirmant qu'elles souffraient de lésions, dont certaines irréversibles, suite a des injections de faux Botox et d’acides hyaluroniques contrefaits effectuées par Mr Sabag.

Les femmes se sont rendues chez Itzik Sabag après avoir reçu des messages sur leur téléphone portable et vu des publicités en ligne de traitements esthétiques proposés dans une clinique Ramat Hahayal. Dans la publicité, des traitements d’augmentation du volume des lèvres et du Botox étaient offerts à des prix très bas.

« J’ai beaucoup souffert lors de l’injection, je ne sais même pas quel produit il a utilisé », a déclaré l'une des femmes traitées par Itzik Sabag. "J’ai reçu de l’acide hyaluronique dans le passé et je n’ai pas souffert comme ça, j’ai eu le sentiment qu’il m’injectait une substance qui n’était pas celle qu’il m’avait annoncée. Je souffre aujourd’hui encore et mon visage est asymétrique."

"L'endroit ressemblait à une clinique dentaire, puis il s’est mis à fumer et j'ai sentit qu'il y avait quelque chose d'inhabituel", dit-elle. "Mes lèvres étaient enflées et quelques jours après, j'ai remarqué que j'avais des bosses et, à ce jour, je souffre des effets secondaires des injections."

Les ravages causés par les soins

Les ravages causés par les soins

"Lorsque nous avons vu cette annonce, cela nous a paru étrange", a déclaré le Dr Meir Cohen, président de l'Association israélienne de chirurgie plastique. "Toutes les femmes qui se sont plaintes avaient des complications graves, telles que des bosses sur les lèvres et les joues", a-t-il déclaré. A certaines des femmes qui l’ont contacté, le Dr Cohen a expliqué qu’il leur avait peut-être injecté une substance contenant du mercure non destinée à un usage humain. L’Association de chirurgie plastique a mis en garde contre Itzik Sabag, car il n’est pas médecin et il lui est interdit de pratiquer des injections.

L’une des femmes a porté plainte auprès du service des fraudes du district central. L'association israélienne de chirurgie plastique recueille les témoignages des femmes et soumet leurs découvertes à la police.

Ce n'est pas la première fois qu'Itzik Sebag commet des infractions. Dans le passé, il aurait dirigé une clinique dentaire à Rishon Letzion et il y a environ quatre ans, il a été inculpé pour dissimulation de revenus et pour avoir injecté des produits médicaux achetés sur le site AliExpress.

Le Dr Meir Cohen met en garde les patients afin éviter de tels problèmes à l'avenir: "Lors de votre recherche d'un spécialiste en chirurgie plastique, méfiez-vous des centres médicaux anonymes, des promotions, des tirages au sort et des prix bas. Un prix très bas devrait éveiller les soupçons et allumer un signal d’alarme. Vous ne devez pas vous laisser tenter par des publicités attrayantes ou par de trop belles images "avant" et "après". "

Yitzhak Sabag a refusé de commenter.

Source : Ynet

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi