Israël: une exposition de jouets explore le monde de l'enfance

Actualités, Insolites, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: une exposition de jouets dévoile le monde de l'enfance

« L'essence d'un jouet est qu'il construit des forces existantes », explique l'artiste israélien Tal Tenne Czaczkes, avant de me proposer des biscuits cuits par sa mère. "Nous réprimandons souvent les enfants pour avoir mis trop de nourriture dans leurs assiettes, et nous disons : "Oh, tu a les yeux  plus gros que le ventre, tu es gourmand "- mais n'est-ce pas naturel pour un enfant de vouloir tout essayer? Après tout, pour un enfant, tout est nouveau! "

Mme Czaczkes explore les paysages de l'enfance et de l'imagination en proposant des ateliers sur la créativité ainsi que la création d'un art inspiré et composé de jouets.

«Quand j'ai ouvert mon studio et commencé à ramasser et à collectionner des jouets abandonnés, quelqu'un m'a demandé:« Qui s'en soucie? », dit-elle. "Et bien devinez quoi? Aujourd'hui, je donne des conférences au ministère de la Sécurité publique et aux entreprises de haute technologie. Qui a dit que lorsque vous devenez un adulte, vous arrêtez de jouer? Pourquoi est-ce que nous sommes heureux de nous rendre à une retraite bouddhiste pour apprendre à être ici maintenant ? Et nous sommes trop gênés pour apprendre de nos propres enfants qui vivent vraiment le présent ici et maintenant? "

Tal Czaczkes a rencontré le journaliste Gil Riva alors qu'ils travaillaient tous les deux pour Yediot Aharonot il y a 20 ans. Elle était graphiste et il écrivait une chronique de potins. Avec le temps, Riva est devenu l'un des plus grands noms des médias israéliens, le premier à avoir interviewé l'ancien Premier ministre Ehud Olmert en mars, quand il a été libéré de prison.

«Notre relation a recommencé il y a six mois», dit Czaczkes, «parce que Gil se sentait un peu à la dérive. Une fois que vous réalisez tous vos rêves professionnels, que reste-t-il à faire? Il m'a dit, je ne veux pas vieillir. Et dans mon studio, avec les milliers de jouets que je recevais des gens qui faisaient le ménage ou qui venaient de la décharge, nous avons commencé à jouer ensemble, car être perdu ne doit pas être une tragédie. Ce pourrait l’être pour un adulte, mais pour un enfant? Pour un enfant, ça peut être très amusant! "

Le résultat est une nouvelle exposition à la Beit Meirov Gallery Holon, un bâtiment historique avec un riche lien avec l'histoire sioniste.

"Dans cette maison, Ben Gourion a tapé du poing sur la table et a dit au chef du Mossad, Isser Harel :  Je veux (le criminel de guerre nazi) Adolf Eichmann! ", explique le directeur de la galerie, Moti Rozenberg. « L'ancien maire de Jérusalem Teddy Kollek est venu ici avec des valises pleines d'argent pour payer le projet français à Dimona. Je n'ai pas vu ces choses de mes propres yeux, mais feu Aryeh Eliav m'a dit qu'il en avait été témoin quand il est venu ici en visite. "

La collection de pistolets de Tal Czaczkes

La collection de pistolets de Tal Czaczkes

Maintenant, la maison est remplie à ras bord de poupées Barbie ré-assemblées, de ballons et de pistolets en plastique.

"La plupart des œuvres ici sont de Gil", dit Tal Czaczkes, "et c'est l'une de nos principales différences. Mon studio est ouvert et les jouets sont sortis; n'importe qui peut venir jouer et toucher mes affaires. Son atelier est dans la cave, et il garde les choses dans des boîtes ou sous verre. Il a toujours eu un côté artistique, mais c'est la première fois qu'il se permet de le faire ressortir. "

L'exposition est pleine de couleurs et d'allures pop tout en se rapprochant de l'étrange ou de la mélancolie. Qu'arrive-t-il aux jouets lorsqu'ils sont jetés? Que signifie que, dans une maison autrefois consacrée aux idéaux sionistes, des jouets bon marché fabriqués en Chine sont maintenant encadrés et suspendus pour être regardés?

"C’est une histoire artistique riche qui jongle entre la modernité et le pop art", dit Tal Czaczkes, en nommant des gens comme Claes Oldenburg avec son énorme sculpture d'un cône de crème glacée (2001) ou Jeff Koons, qui a fait une sculpture de Michael Jackson et de animal de compagnie Bubbles, un chimpanzé (1998), "mais c'est une erreur de penser que les jouets ne sont que l'accomplissement de souhaits. Pour moi, ils concernent les relations humaines et la créativité. "

Même les poupées sexuelles hyper-réalistes actuellement commercialisées ont une puce AI (intelligence artificielle) qui assure que si vous parlez méchamment à la poupée, la poupée sera méchante avec vous et vous dira des choses désagréables en retour, ce qui signifie, dit-elle, que même une poupée sexuelle n'est pas un jouet destiné à répondre simplement aux besoins, mais aussi à présenter à la personne qui joue avec elle une sorte de connexion et de créativité humaine.

"Gil vous dirait que nous sommes également utilisés par d'autres personnes comme des jouets. Quelles sont les personnes âgées dans les maisons de soins infirmiers, si ce n'est des jouets cassés et mis au rebut? ", Dit Czaczkes.

"Pour moi, cependant, c'est le jouet usé qui possède ce type d'énergie avec lequel j'aime travailler. Je m’interroge, qui a acheté ce jouet? Qui a joué avec? Qu'est-ce que le jouet a fait pour eux? J'ai fait une fête sur la plage il y a quelque temps et j'ai distribué des jouets aux gens qui se présentaient, et vous savez quoi? Que vous soyez un adulte ou un enfant, recevoir un jouet, même un jouet usagé qui a été ramassé dans la poubelle la veille, ça vous rend heureux. "

"Toyizm", de Tal Tenne Czaczkes et Gil Riva, sera exposé à la galerie Beit Meirov du 30 juin au 25 août, rue Herzfeld 31, Holon. Du mardi au jeudi, de 17h00 à 20h00 Vendredi-samedi de 10h à 15h L'entrée est gratuite.

Source : Jpost

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi