Pourquoi Israël n’a pas encore opté pour le vote en ligne ?

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Pourquoi Israël n’a pas encore opté pour le vote en ligne ?

De nombreux Israéliens se réveilleront le mardi 9 avril et, dans la journée, se rendront aux urnes pour voter pour la prochaine Knesset. Ou pas.

Pour voter, les citoyens doivent présenter leur pièce d'identité au bureau de vote désigné, prendre un bulletin portant les lettres représentant leur parti, le placer dans une enveloppe et le déposer dans l’urne.

Le fait le plus déconcertant à propos des élections est que le vote a lieu en 2019, en Israël, un pays considéré comme l'un des plus avancés au monde sur le plan technologique, avec des bulletins de vote en papier.

Ce n'est pas que la possibilité de voter en ligne n'existe pas. Le vote en ligne a déjà été expérimenté. Des pays comme l'Estonie ont déjà permis à leurs citoyens de voter en ligne, leur offrant la possibilité d'accomplir leur devoir civique de n'importe où, à n'importe quel moment de la journée et de modifier leur vote avant la fin du scrutin.

Le vote en ligne présente de nombreux avantages. Beaucoup de gens ne votent pas simplement parce qu'ils doivent se rendre dans les bureaux de vote. Oui, cela peut paraître absurde, mais en Israël, on ne peut pas voter partout, seulement dans le bureau de vote assigné à l'électeur par le ministère de l'Intérieur, ce qui signifie que certains Israéliens doivent voter dans une ville différente de celle dans laquelle ils vivent.

On peut voter en ligne, même les pieds dans l'eau

On peut voter en ligne, même les pieds dans l'eau

Le vote en ligne pourrait rendre le décompte des votes plus facile, plus précis et plus rapide.

Le plus grand avantage serait de réduire de manière considérable le quart de million de feuilles de papier imprimées pour le vote.

Les centaines de millions de bulletins imprimées au cours des dernières semaines auront rempli leur mission la semaine prochaine, mais ils sont essentiellement imprimés, stockés puis jetés. Même s'ils sont recyclés, les dommages environnementaux causés par ces déchets sont énormes, en particulier en Israël, où l'efficacité du recyclage est très faible.

"En 2019, l'Etat d'Israël mène une cyberguerre avec l'Iran et nous continuons à utiliser l'ancienne méthode des bulletins de vote en papier ", a déclaré Nir Bar David, directeur du parc d’éducation au recyclage "Dudaim" dans le Néguev.

Mr Bar David a ajouté : "On ne comprend pas clairement comment un pays avancé comme Israël n'a pas adopté le vote numérique. Changer la méthode de vote simplifiera le processus de vote, de décompte et de calcul et, plus important encore, préservera l'environnement et la Terre."

 

Source : Jpost

Vos réactions

  1. matif@no-log.org'Matif

    Vous ne présentez aucun des inconvénients du vote électronique.
    Renseignez-vous sur ce qui se passe en Suisse par exemple.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi