Israël: plein feux sur la ville d'Eilat

Actualités, Artistes, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: plein feux sur la ville d'Eilat

La ville d'Eilat est à l'honneur avec ses festivals, ses événements culturels et son tourisme florissant.

Le Red Sea Jazz Festival, Festival de Jazz de la mer Rouge revient dans sa huitième année dans sa version hivernale, pour un week-end (du jeudi au samedi soir, 22-24 février) de représentations dans la ville du sud avec la présence incontournable du jazz contemporain, avec des représentants du monde entier (Colombie, Suisse, Cuba, Autriche, France, Brésil etc) aux côtés d’Israéliens d'origine.

"La version hivernale du Red Sea Jazz Festival est la version "éducative", note Dubi Lanz, directeur artistique du festival depuis 2010 à ce jour. "Dans ce festival, il y a généralement une première rencontre entre le musicien et le public, un jazz éclectique qui déploie ses ailes à travers toutes ses frontières dans des rencontres entre styles, instruments de musique et rythmes."

Parmi les performances notables de cette année, citons le trio unique du contrebassiste français, Renaud Garcia-Pons, avec David Venituchi à l'accordéon et Stefan Karci au vibraphone et à la batterie. Pons est considéré comme l'un des grands virtuoses de la basse, un compositeur sensible qui puise son inspiration dans ses racines espagnoles et dans ses nombreuses collaborations avec de nombreux musiciens avec lesquels il a enregistré et joué au fil des ans.

Un autre excellent trio est celui du pianiste israélien populaire ces dernières années en France - Yaron Herman. Au début des années 2000, Hermann s'est retrouvé coincé dans un vol de correspondance de New York vers Israël et a été contraint de rester une soirée à Paris, qu’il a choisi de passer dans un club de jazz. Comme dans toute bonne histoire de destin et de timing, Herman a été invité à rester au club pour une semaine supplémentaire, et depuis lors, il mène sa brillante carrière là-bas.

L'aéroport d'Eilat

L'aéroport d'Eilat

Herman est un compositeur et interprète intelligent et créatif, qui prend avec le même sérieux et le même intérêt la composition de matériel original et des interprétations de morceaux familiers (de Radiohead à Britney Spears). Herman sera accompagné des membres de son trio: Zein Ravitz à la batterie et Sebastian Burger à la basse.

Deux géants israéliens feront leur apparition au festival dans des productions originales : d'une part Shlomi Shaban dans une performance jazzy de ses chansons, d'autre part Berry Sakharof avec Itamar Doari et Omri Mor, dans un spectacle basé sur les chansons de Sakharof et des improvisations.

En conclusion, nous avons demandé à Dubi Lanz de choisir la performance intrigante pour lui au festival de cette année. "Parmi les performances les plus marquantes de cette année au festival, je suis fasciné par l'artiste vocal suisse Andreas, qui chante de manière virtuose entre le monde de l'opéra, du hip hop, du jazz et du beat box."

Et comment comptez-vous vous rendre à Eilat pour le festival ? En avion bien-sûr.

Même avant l'ouverture de l'aéroport de Timna, les vols internationaux vers Eilat ont considérablement augmenté: durant l'hiver 2017, 14 destinations internationales et plus de 27 vols internationaux ont été ajoutés chaque semaine.

Le volume des vols internationaux a quadruplé, avec l'ajout d'environ 150 000 passagers. L'augmentation s'explique par la réforme ciel ouvert instituée par le ministère des Transports et par le subventionnement des compagnies aériennes opéré par le ministère du Tourisme.

L'année 2017 s'est achevée avec 209 515 passagers sur les vols internationaux, soit une augmentation de 63%. 2018 devrait s'achever avec près de 400 000 voyageurs d'outre-mer.

Source : Israël HaYom

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi