Un enfant israélien écrit un livre en braille pour son frère aveugle

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Un enfant israélien écrit un livre en braille pour son frère aveugle

Il y a environ cinq mois, Daniel Nissim (9 ans) a réalisé son rêve et publié un livre pour enfants, "Jack et les Pirates". Il l’a écrit, et également illustré.

Au début du livre, il écrit: "Ce livre est dédié à mes chers parents et spécialement à mon frère Eliad. Grâce à lui, moi-même et d’autres grands frères pourrons nous asseoir et lire ensemble le livre que j'ai écrit."

Eliad (7 ans) est aveugle et autiste. Il y a un an et demi, Daniel est allé voir sa mère et lui a parlé de son rêve: écrire un livre pour son frère, qui serait à la fois en braille et en hébreu afin qu'ils puissent lire le livre ensemble. La famille s'est tournée vers la chaîne Meir qui possède un programme qui réalise les rêves des enfants, et leur demande a été acceptée.

En l’espace d’une nuit, Daniel a écrit et illustré le livre, qui a été envoyé pour impression au Centre pour les aveugles à Netanya. La famille a également reçu une bande sonore de l'histoire. "Ils restent assis ensemble pendant des heures, Eliad écoute le CD et Daniel lui lit le livre", explique la mère.

Ecriture braille

Ecriture braille

Maintenant Daniel rêve d'imprimer des copies supplémentaires du livre au profit d'autres familles. Hier, il s’est rendu avec le livre au poste de police de Ma'ale Adumim, où était organisée une journée communautaire pour les enfants handicapés et leurs familles, en préparation de la «Journée des bonnes actions» qui s'est tenue aujourd'hui.

Maayan Zaken, chef de l'équipe d'enquête de la jeunesse à Ma'aleh Adumim, qui a organisé l'événement avec l’association «Or Venetina », a déclaré: "L'année dernière, une relation spéciale s’est tissée entre les policiers et les enfants. En raison de leur amour pour la police, nous leur avons offert une journée adaptée à leurs besoins ».

Source : Israel HaYom

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi