Israël: les dons alimentaires par les professionnels enfin approuvés par la Knesset

Actualités, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: les dons alimentaires par les professionnels enfin approuvés par la Knesset

Une campagne de longue haleine lancée il y a 10 ans par Leket Israel, dirigée par le député Uri Maklev avec le soutien du député Eli Elalouf, est enfin devenue une réalité lundi.

La loi sur les dons d'aliments (Food Donation Act) a été adoptée lors de la plénière de la Knesset, dans la foulée de la Journée mondiale de l'alimentation (16 octobre). Les députés Moshe Gafni, Yechiel «Hilik» Bar, Orly Levi Abekassis, Shuli Mualem et Mordechai Yogev, en coopération avec Leket Israel, ont vigoureusement défendu cette loi.

Le Food Donation Act, similaire au Bill Emerson Act des États-Unis, absout les donateurs de produits alimentaires, les organisations à but non lucratif, le personnel et les bénévoles des organisations à but non lucratif de toute responsabilité pénale et civile, à condition qu'ils se conforment aux exigences du Ministère de la Santé.

Israël se joint à un groupe de quatre autres pays seulement (les États-Unis, le Canada, la Nouvelle-Zélande et l’Italie) qui disposent d’une loi similaire qui encourage la collecte des excédents de nourriture et protège les donateurs et les organisations qui les distribuent.

Gidi Kroch, PDG de Leket Israel

Gidi Kroch, PDG de Leket Israel

Comme indiqué dans les notes explicatives de la loi, la population d’Israël souffrant d’insécurité alimentaire s’est accrue au fil des années et compte de nombreux enfants. Les restaurants, les salles de banquets, les salles à manger d’entreprise, les chaînes de magasins et les hôtels évitent de donner des excédents de nourriture et préfèrent les faire disparaître, par crainte de poursuites civiles ou pénales pour les dommages causés par les aliments donnés.

"En Israël, 1,8 million de personnes souffrent d'insécurité alimentaire, tandis que 2,3 millions de tonnes de denrées alimentaires d'une valeur de 19,5 milliards de NIS (plus de 5 milliards USD) sont jetées chaque année", a déclaré Gidi Kroch, PDG de Leket Israel. «La Loi sur les dons d'aliments ouvre la porte à des centaines d'organisations et d'entreprises qui ont des excédents importants et de qualité, mais qui ne les donnent pas actuellement par crainte d'être tenus pour responsable.

«Selon les estimations, la loi triplera l'étendue des dons de denrées alimentaires et étendra le sauvetage alimentaire au niveau national. Il s’agit là d’une formidable opportunité de lutter contre l’insécurité alimentaire et de réduire les disparités sociales en Israël », a-t-il ajouté.

«En Israël, un enfant sur trois souffre de la faim et une personne sur quatre de la pauvreté», a déclaré le député Uri Maklev. «Nous devons faire un effort pour trouver une solution. Il y a des solutions : les restaurateurs, les hôtels et les organisations ne devraient pas jeter de la nourriture, car détruire de la nourriture, c'est comme détruire son âme.

«Je bénis tous ceux qui ont participé à la promotion de cette loi», a déclaré le député Eli Elalouf, président du comité du travail, du bien-être et de la santé. «C’est une étape importante et je suis fier d’être un des partenaires de cette initiative.»

Source : Jewish Press

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi