Israël : le centre Dizengoff lance des toilettes non discriminatoires

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : le centre Dizengoff lance des toilettes non discriminatoires

Le Centre Dizengoff à Tel Aviv lance actuellement des lieux d'aisances décorés sur le thème des mondes fantastiques, d’une superficie totale d’au moins 200 mètres carrés.

Avec plus d’un million de NIS investis dans la planification et la construction des nouveaux services, l’espace offrira 26 cabines spacieuses, 13 pour femmes et 9 pour hommes (plus 5 urinoirs), 2 cabines familiales, une accessible aux personnes handicapées tous sexes confondus, et une autre destinée aux personnes qui ne souhaitent pas être définis en fonction de leur sexe.   

Il est important de se rappeler que les personnes qui ne s'identifient pas clairement (ou pas du tout) en tant qu'homme ou femme n'ont souvent pas de toilettes publiques où se rendre. Les transsexuel (le)s, qu’ils s'identifient comme un homme ou comme une femme, ne se sentent généralement pas à l'aise lorsqu'ils entrent dans les toilettes publiques. En outre, les personnes transgenres sont souvent victimes de traitements abusifs, voire de harcèlement sexuel, et ce souvent dans les toilettes publiques.

Des toilettes sans genre au Centre Dizengoff à Tel Aviv

Des toilettes sans genre au Centre Dizengoff à Tel Aviv

Les nouveaux lieux d'aisances "science fiction" du Centre Dizengoff comptent parmi les plus grands d’Israël et sont situés au troisième étage du bâtiment A (à côté du magasin SOHO). Les toilettes sont ouvertes au grand public gratuitement. La conception et la planification de l’espace ont été confiées à la société bulgare Posner Architects, qui a veillé à suivre un esprit conforme à celui du programme vert et écologique de la direction du Centre.

Dans les nouvelles toilettes, tous les robinets, savons, sèche-mains et urinoirs sont électroniques et fonctionnent sans contact. Ainsi, en plus de la recherche d’une hygiène optimale, les lieux sont également économiques en électricité et en eau.

Selon Dan Piltz, PDG et copropriétaire du Centre Dizengoff : "À une époque où les centres commerciaux et les magasins sont confrontés à de nouveaux défis et à la concurrence en ligne, nous avons compris qu'il fallait offrir à nos visiteurs une expérience d’achat particulièrement agréable, avec un maximum de confort. En outre, il est important pour nous de continuer à cultiver le contact avec nos clients et, à la suite des demandes que nous avons reçues, nous avons décidé de réserver une place spéciale à ceux qui ne souhaitent pas se définir eux-mêmes en matière de genre. "

Source : mako.co.il

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi