Israël : Des centaines de personnes prient au mur de Jérusalem pour mettre fin au coronavirus

Actualités - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
des centaines de personnes ont prié au mur des lamentations à Jérusalem pour éradiquer le coronavirus

Des centaines de personnes prient au Kotel pour mettre fin au coronavirus

«En tant que Juifs, nous croyons que Dieu a le pouvoir d'envoyer la guérison. Nous ne sommes pas médecins, mais nous pouvons prier », a déclaré le rabbin Avi Berman, directeur exécutif de la branche israélienne de l'Union orthodoxe.

Des centaines de personnes se sont rassemblées dimanche au mur occidental à Jérusalem pour prier pour les personnes touchées par l'épidémie de coronavirus et pour mettre fin à cette  épidémie.

Les fidèles ont récité des prières et des psaumes, ont chanté et dansé en cercle, demandant à Dieu d'aider à trouver un remède contre la maladie, lors d'une cérémonie promue par le grand rabbin de Safed et président de la Rabbinical Community Association, le rabbin Shmuel Eliyahu en partenariat avec la branche israélienne de l'Union orthodoxe américaine.

"Des millions et des millions de personnes subissent d'énormes souffrances en Chine et en dehors de la Chine", a déclaré le rabbin Avi Berman, directeur exécutif de la branche israélienne de l'Union orthodoxe, au Jerusalem Post avant la cérémonie. «En tant que Juifs, nous croyons que Dieu a le pouvoir d'envoyer la guérison. Nous ne sommes pas médecins, mais nous pouvons prier. »

Berman a mentionné non seulement ceux qui ont été infectés par le virus, mais aussi les millions de personnes actuellement bloquées et les autres défis auxquels la Chine est confrontée, comme la décision de nombreuses compagnies aériennes d'annuler leurs vols à destination et en provenance du pays. Il a également souligné que le gouvernement chinois faisait tout son possible, y compris en prenant des mesures très difficiles, pour s'assurer que le virus ne se propage pas davantage.

«Nous nous souvenons de  nos ancêtres et comment, face aux problèmes dans le monde, ils ont prié Dieu de s'en occuper, ils ont prié pour que les malades se rétablissent et que les pauvres trouvent leur subsistance. Le peuple chinois représente un sixième du monde et beaucoup sont également touchés aux États-Unis, en Europe, en Asie », a ajouté Berman. «Nous devons tous nous inquiéter de ce qui se passe et nous réunir pour faire quelque chose."

"Je peux vous dire que depuis la fin du Chabbat, mon téléphone ne s'est pas arrêté un instant pour sonner ou recevoir des messages des écoles, des communautés ou des organisations souhaitant participer ou montrer leur soutien", a-t-il ajouté.

Les participants se sont réunis autour d'une installation temporaire où l'on pouvait lire : «Le peuple d'Israël prie pour la Chine» en hébreu et en chinois, qui a été placée du côté des hommes de la place du Mur occidental.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi