Israël: le député Yehudah Glick entame une grève de la faim

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: le député Yehudah Glick entame une grève de la faim

La grève de la faim coïncidera avec la journée sans tabac de la Knesset aujourd'hui mardi.

Le député du Likoud Yehudah Glick a annoncé lundi soir sur la tribune de la Knesset qu'il entamait une grève de la faim mardi pour protester contre l'absence de taxes sur le tabac à rouler.

Dans son discours, Glick a noté que les députées ont demandé une minute de silence pour quatre femmes tuées par la violence domestique. Il a ajouté qu'il devrait y avoir une minute de silence pour les 3 000 Israéliens qui, selon lui, ont été tués par des maladies causées par le tabac depuis le début de l'année.

Le tabac à rouler n'est pas taxé comme le sont les cigarettes

Le tabac à rouler n'est pas taxé comme le sont les cigarettes

Yehuda Glick a dit qu'il avait supplié le ministre des Finances Moshe Kahlon pendant des mois de taxer le tabac à rouler de la même façon que les cigarettes, mais que  Kahlon n'avait pas pris de mesures.

"Il est temps de retirer nos masques et de lutter contre l'hypocrisie", a déclaré Glick. "Les enfants de huitième et neuvième années (4ème et 3ème) achètent du tabac au lieu de Bambas. Mais Kahlon prend en otage nos enfants pour des considérations politiques. "

La grève de la faim coïncidera avec la journée sans tabac de la Knesset aujourd’hui (mardi), qui se tiendra sous la bannière «Israël est en meilleure santé sans fumer».

Dans le cadre de la journée sans tabac, le Comité économique de la Knesset discutera du projet de loi Glick visant à interdire les publicités sur le tabac et les ministères concernés rapporteront leurs efforts anti-tabac au Comité de la Knesset sur la Lutte contre la Drogue et l'Alcool.

Source : Jpost

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi