Israël: dans les coulisses du cessez-le-feu -vidéo-

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: dans les coulisses du cessez-le-feu -vidéo-

Dans les coulisses du cessez-le-feu Israël/Gaza

Après 36 heures de combats au cours desquels des dizaines de roquettes ont été tirées sur le territoire israélien, le cessez-le-feu entre les parties est à nouveau intervenu. Quels sont les messages qui ont conduit à l'arrêt des tirs, et pourquoi Israël n'a-t-il pas attaqué le responsable du Jihad islamique?

Une nouvelle d'escalade mardi a pris fin après des dizaines de roquettes tirées sur Ashkelon et l'enveloppe de Gaza et, comme par le passé, les citoyens israéliens ont appris le cessez-le-feu grâce à des informations étrangères. Pourquoi Israël a-t-il décidé d'attaquer les installations du jihad à Damas, et ce qui cache derrière ces tirs sur Israël?

Dimanche après-midi, le Jihad islamique a attendu que l'envoyé qatari transfère les dollars et quitte la bande de Gaza pour commencer à tirer sur Ashkelon, et également vers les communautés environnantes. Plus tard dans la soirée, les tirs n'ont pas cessé, mais immédiatement après, l'organisation terroriste a envoyé des messages disant qu'elle ne voulait pas aggraver la situation et a mis fin aux tirs sur Israël, selon eux.

Toutefois pendant la transmission des messages, une évaluation de la situation où la possibilité d'une réponse significative aux roquettes lancées de Gaza a été proposée,  une réaction qui devait dépasser les frontières de la bande de Gaza.

La décision prise n'a pas été d'attaquer les commandants supérieurs du djihad, principalement parce que la plupart d'entre eux se trouvent dans des bunkers souterrains et aussi par crainte d'une escalade importante peu avant les élections.

Finalement, des avions de combat ont décollé parallèlement au sud et au nord d'Israël, et ont attaqués des organisations terroristes dans la bande de Gaza et à la périphérie de Damas. Le message lancé au Jihad: "Vous n'êtes pas à l'abri dans vos bunkers et Israël peut répondre ailleurs  et pas seulement dans la bande de Gaza" Cette  attaque en Syrie a surpris et choqué l'organisation terroriste.

Israël a décidé d'élargir le périmètre d'action du dôme de fer en vue de la réaction du Jihad qui va certainement riposter dans les prochaines semaines.

Force a été de constater qu'aucune coordination existe entre les leaders du Jihad et les activistes sur le terrain, en effet, alors qu'un accord de cessez le feu avait été conclu, les tirs de roquettes se sont poursuivis dans la soirée sur Israël.

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi