Israël : un festin français kasher à l’hôtel Waldorf Astoria

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : un festin kasher français à l’hôtel Waldorf Astoria

Le chef exécutif du Waldorf Astoria Jerusalem, Itzik Barak, collabore avec son collègue Frédéric Larquemin, chef exécutif du Waldorf Astoria Trianon Palace Versailles, sur un menu spécial qui sera servi au restaurant Palace jusqu’au 15 Mars. Chaque plat gastronomique est accompagné de vins haut de gamme des caves Carmel.

Le chef Larquemin, qui a travaillé avec les chefs étoilés de renommée mondiale Gordon Ramsay et Alain Ducasse,  participe chaque année avec le chef Barak aux concours culinaires internationaux Taste of Waldorf Astoria, où les deux chefs ont été reconnus par Waldorf Astoria Hotels and Resorts. Il s'agit de leur première collaboration en Israël, où le chef Larquemin doit relever le défi de créer une expérience gastronomique tout en respectant les lois strictes de la cacheroute.

Plus tôt cette semaine, les journalistes ont été présentés aux chefs et invités à déguster une partie des plats et des vins qui seront servis. Les apéritifs comprenaient des vins mousseux Carmel blancs et rosés.

Ce repas en avant-première a commencé par un velouté de courge, servi dans une demi-tasse, comme amuse-bouche. La soupe veloutée, qui contenait aussi des champignons sauvages et des graines de citrouille grillées, était délicieuse et accompagnée de baguette française fraîchement cuite.

Côtes d'agneau rôties, purée de pommes de terre et petits légumes

Côtes d'agneau rôties, purée de pommes de terre et petits légumes

L’entrée consistait en un filet de bar rôti sur un lit de céleri-rave confit, accompagné de brocolis, de fleurs de chou-fleur et de courgettes émincées. Il est intéressant de noter qu’une sauce au vin rouge était versée à table sur le poisson et les légumes - une combinaison particulière que je n'avais pas encore rencontrée, mais qui fonctionnait admirablement bien.

Le poisson blanc était accompagné d'un riesling frais du vignoble de Carmel's Kayoumi. Comme autre plat de poisson offert aux clients du restaurant, un ballotin de saumon à la crème d'herbes fraîches, aux câpres et au zeste de citron, accompagnée d'un Chardonnay.

Notre plat principal était des côtes d'agneau rôties servies avec de la crème de pommes de terre rattes et des légumes-racines parfumés à l’anis étoilé. Les deux côtes d'agneau étaient servies ensemble comme une côtelette double, ce qui donne une succulente coupe de viande plus épaisse qu'un steak. L'agneau était servi avec une autre sauce vin rouge.

Tarte aux agrumes avec du pamplemousse

Tarte aux agrumes avec du pamplemousse

Les légumes-racines étaient composés de panais, carottes et betteraves al dente, tandis que le vin rouge associé à ce plat était un Shiraz du Carmel, également issu du vignoble de Kayoumi. L'autre choix de plat principal est le poulet farci au foie de poulet, aux épinards et à la mousse de cresson, accompagné d'un Merlot Carmel.

Il existe aussi une option végétarienne, accompagnée du même vin rouge : une cocotte de lentilles avec des légumes glacés au citron.

Pour terminer en beauté, un choix de deux desserts très différents, mais tout aussi tentants : une tarte aux agrumes à la crème de citron et à la marmelade de pamplemousse, ou le délice au chocolat et aux pacanes, à la crème de yuzu et sorbet aux fruits.

Pour accompagné ces deux petites merveilles, un Gewurtztraminer Carmel, un vin doux élaboré avec des raisins issus de vendanges tardives.

Source : Ynet

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi