Israël: converti au judaïsme il est torturé par ses codétenus palestiniens

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Un Palestinien converti au judaïsme libéré de la prison de Hevron
David Ben Avraham a été battu et torturé par d'autres détenus, qui ont été informés de sa conversion.
Un Palestinien converti au judaïsme a été libéré de prison où il était détenu par les autorités palestiniennes et battu par d'autres prisonniers.

A sa libération, David Ben Avraham, anciennement Sameh Zeitoun, a été emmené à la United Hatzalah du quartier général d'Israël à Jérusalem pour un examen médical avant d'être transféré à l'hôpital Shaare Tzedek à Jérusalem.

Ben Avraham a passé 58 jours en prison avant d'être finalement libéré, apparemment grâce à des officiels israéliens travaillant discrètement en coulisses. Il avait été arrêté en octobre par des hommes armés alors qu'il rendait visite à son fils en Cisjordanie.

"Ils m'ont menotté et m'ont emmené en prison. J'y ai pris beaucoup de coups", a-t-il déclaré à Ynet News vendredi. "Les gardes ont dit à tout le monde que j'avais été converti et que j'étais juif. Les prisonniers se liguaient contre moi, m'étouffaient et me battaient violemment."

La nourriture maigre qu'on lui donnait " ne satisferait pas une souris ", a-t-il ajouté. "On m'a refusé de l'eau. Je me suis évanoui trois fois et ils m'ont emmené à l'hôpital."

Il a ensuite été placé à l'isolement, a-t-il dit, où des religieux musulmans  ont tenté de le persuader de revenir à l'islam. "J'ai refusé catégoriquement", a-t-il dit. "J'ai décidé de faire partie du peuple juif et je n'ai pas l'intention de retourner à l'islam "

Haim Pereg, l'un des dirigeants de la communauté juive de Hevron qui a travaillé à la libération de Ben Avraham et qui l'accompagne, a déclaré : " Après de graves tortures qu'il a subies et dans une opération bien orchestrée, nous avons sauvé David Samah Zaytun de prison et des mains d'Abu Mazen, des griffes maléfiques des policiers secrets et de la prison et de son domicile après son enlèvement à Erev Yom Kippur près du Karmei Tzur Junction".

Ben Avraham s'est converti au judaïsme par l'intermédiaire du tribunal rabbinique Bnei Brak de Rabbi Nissim Karelitz, décédé en octobre. Les autorités considèrent avec prudence les rares cas de conversion de Palestiniens ; l'Autorité de conversion du gouvernement rejette régulièrement des candidats palestiniens sans examen. Certains d'entre eux, comme Ben Avraham, se tournent plutôt vers des institutions privées.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi