Israël continuera de poursuivre juridiquement Airbnb pour sa politique discriminatoire

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël continuera de poursuivre juridiquement Airbnb pour sa politique discriminatoire

Jerusalem Post Israel News
ISRAËL DEMANDERA DES MESURES JURIDIQUES CONTRE AIRBNB, DÉCLARE LE MINISTRE

"Il ne suffit pas que ses dirigeants soient venus ici, qu'ils aient tenu quelques réunions et déclaré qu'ils étaient contre le BDS. Ils doivent le prouver en actes" - ministre des affaires stratégiques Gilad Erdan Erdan

Airbnb doit annuler son boycott des listes de colonies de peuplement en Cisjordanie, a déclaré mercredi le ministre des Affaires stratégiques Gilad Erdan lors de l'ouverture d'une route de 4 kilomètres en Cisjordanie, près de Jérusalem.

Une vue générale d'Ariel en Judée-Samarie

Une vue générale d'Ariel en Judée-Samarie

Il a averti qu'Israël maintiendrai la poursuite juridique de l'entreprise mondiale de location d'Internet en Israël et à l'étranger, en particulier aux États-Unis.

"Tant qu'Airbnb n'abandonnera pas sa politique discriminatoire à l'égard des citoyens israéliens, nous continuerons à promouvoir des mesures contre l'entreprise, tant sur le plan réglementaire et juridique ici en Israël que vis-à-vis de nos amis aux États-Unis et dans le monde entier ", a déclaré M. Erdan.

Il a pris la parole après la visite en Israël, y compris en Cisjordanie, de l'un des dirigeants d'Airbnb, Chris Lehane, en décembre.

Il est venu réparer les dommages causés aux liens de l'entreprise avec Israël, après qu'elle eut décidé, en novembre, de ne pas inscrire les locations de colons sur son site Web.

À l'époque, il avait dit aux autorités israéliennes que la compagnie réviserait la décision. Dans l'intervalle, a-t-il dit, l'entreprise ne prendra plus de mesures pour mettre en œuvre la politique.

Airbnb a également publié une déclaration expliquant qu'elle s'oppose au mouvement Boycott, désinvestissement et sanctions.

L'énoncé de politique est toujours disponible sur le site Web, de même que les listes de locations des colons. Cependant, ces derniers sont plus difficiles à localiser.

Mercredi, Erdan a déclaré que la seule réponse acceptable aux plaintes d'Israël est d'annuler cette politique.

"Nous ne tolérerons aucune forme de boycott contre les citoyens israéliens, ni en Judée, ni en Samarie, ni ailleurs", a-t-il déclaré.

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi