Israël: cinquième année de baisse dans les ventes de logements

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: 5 années de baisse dans les ventes de logements

Le Ministère des Finances révèle que durant le mois d’Octobre 2016, un très faible nombre de maisons ont été achetées, du jamais vu depuis 2011.

Le ministère israélien des Finances a signalé une baisse importante du nombre de maisons vendues entre octobre et novembre 2016. Durant ces mois, seuls 4 700 appartements ont été vendus dans tout Israël, 1 300 en octobre et 2 300 en novembre.

Le ministère des Finances a également averti que la récente accalmie pourrait être le début de quelque chose de plus grand et qu'il était possible qu'un nombre plus faible de personnes souscrivent des prêts hypothécaires dans les prochains mois.

Cette baisse vient juste après une chute drastique du nombre d'investisseurs qui achètent des appartements pour les louer. En outre, un nombre important de jeunes couples attendaient d'être sélectionnés pour un projet de logement subventionné nommé «Mechir Lemishtaken» et étaient moins intéressés à acheter de façon autonome.

Les tours Akirov dans le nord de Tel Aviv

Les tours Akirov dans le nord de Tel Aviv

Les couples jeunes ont acheté un total de 3 900 appartements au cours de novembre 2016. Ces chiffres sont semblables à la moyenne mensuelle de janvier à septembre de la même année, mais affichent une baisse de 6% par rapport à 2015.

Bien que les Israéliens aient tendance à blâmer les vacances de Tishrei (qui tombent en Septembre-Octobre) pour la trêve, le nombre de ventes en Octobre-Novembre 2016 était de 9 à 10% inférieur aux ventes au cours de la même période des années précédentes.

À Be'er Sheva, qui est relativement bon marché par rapport à Jérusalem et dans le centre du pays, les investisseurs ont acheté seulement 800 appartements.

Be'er Sheva a été l'une des villes les plus populaires pour investir au cours de la dernière décennie, mais le nombre d'achats en Octobre-Novembre 2016 a été 14% inférieur à la moyenne nationale au cours de la même période.

Une raison principale pour laquelle les investisseurs pourraient acheter moins d'appartements est la loi proposée par le ministre des Finances, Moshe Kahlon, qui taxe les propriétaires de trois appartements ou plus. La loi vise à abaisser les prix des logements en encourageant les propriétaires à vendre leurs appartements, augmentant ainsi le nombre de maisons sur le marché. Toutefois, malgré une légère baisse des prix en février 2016, les prix des appartements israéliens n'ont pas baissé de manière significative.

Le député Eliezer Moses (UTJ) a déclaré que la raison pour laquelle les jeunes couples hésitaient à acheter un appartement était le coût élevé des hypothèques. Il a appelé le gouvernement à subventionner les hypothèques. Selon lui, même si les jeunes couples se déplaçaient vers la périphérie, ils ne pourraient échapper à des prix élevés.

Source : Arutz7

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi