Israël: cette vidéo est notre réalité, à chaque alarme c'est un drame pour mes enfants

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
cette vidéo est notre réalité, à chaque alarme c'est un drame

"Cette vidéo c'est notre réalité"

Ruth Spielman, qui a filmé hier ses enfants paniqués dans un abris à Ashkelon après une nouvelle alarme de couleur rouge, explique ce qui était derrière l’idée de télécharger cette vidéo sur les réseaux sociaux:

"Je voulais essayer de refléter du mieux possible ce qui se passe ici, et partager la réalité à laquelle mes enfants doivent faire face tous les jours"

Ruth Spielman, est mère de quatre enfants et vit à Ashkelon, elle a  mis en ligne une vidéo sur les effets néfastes des alarmes sur ses jeunes enfants, c'est ce qu'il l'a motivée dans sa décision de filmer.

"C’est très frustrant de constater qu’il existe un décalage entre ce qui se passe ici dans le sud et la vie qui se déroule en dehors des zones d’alarme" explique-t-elle

"Malheureusement, ces images ne sont pas inhabituelles", explique Ruth au sujet de la vidéo dans laquelle trois de ses jeunes enfants, Uri, 8 ans, Jonathan, 6 ans, et Noam, 3 ans, pleurent après avoir été forcés de se mettre à l'abri à la suite d'une alerte de l'Armée rouge hier soir à Ashkelon.

Plus tard dans la vidéo, les enfants se plaignent de la situation et insistent pour rester dans l’espace protégé et ne pas rentrer chez eux.

Selon Ruth, "ces images sont répétées à chaque alarme, c'est la réalité dans laquelle nous vivons. Nous avons un abri à l'extérieur, les chambres sont remplies, il faut 30 secondes pour amener quatre enfants dans un abri à l'extérieur de la maison. Nous avons un problème de transition - après leur arrivée Ils ne veulent pas quitter l'abri, et c'est là que se trouvent nos machines à laver, alors ce n'est pas si difficile de rester et de dormir. "

Enfants Ashkelon dans l'espace protégé Enfants Ashkelon dans l'espace protégé

Ruth a  déclaré que la vidéo avait été prise environ 20 minutes après le réveil et après avoir essayé de toutes les manières possibles de calmer les enfants. "Les enfants ne sont pas dépressifs, Dieu nous en préserve, ce sont des enfants heureux. Mais c'est quelque chose qui les accompagne.  "

Ruth a chargé la vidéo sur le réseau avec ce message:  "Hé, tu es là-haut, tu entends?" Ici, dans le Sud, la vie est impossible! Dans quel pays ont tirent sur ces citoyens ??? Il y a des citoyens qui vivent dans la peur quotidienne! "

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi