Israël: assassiné 19 ans après l'assassinat de son grand-père par des terroristes

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
DVIR SOREK ASSASSINÉ 19 ANS APRÈS L'ASSASSINAT DE SON GRAND-PÈRE PAR DES TERRORISTES

DVIR SOREK ASSASSINÉ 19 ANS APRÈS L'ASSASSINAT DE SON GRAND-PÈRE PAR DES TERRORISTES

Bien que de nombreux détails concernant le jeune homme soient encore sous le feu des projecteurs, ses amis décrivent un jeune homme attentionné et sensible qui a été tué en allant porter des cadeaux à ses professeurs.

Dvir Yehudah Sorek, 19 ans, assassiné mercredi soir dans le cadre d'un attentat terroriste , était «la pierre angulaire» de la Yeshiva Machanaim où il a étudié et où il était un membre très apprécié de l'institution.

Le doyen de la yeshiva, le rabbin Shlomo Vilk, a déclaré que Sorek était «une personne gentille et douce», soucieuse de l'environnement et respectueuse envers «tout ce qui vivait»

"Il regardait le monde avec bienveillance la différence entre sa façon d'avoir vécu et sa mort est inacceptable", a déclaré Vilk au Jerusalem Post jeudi matin.

«C'est très difficile à comprendre.»

Dvir Sorek est le fils de Yoav Sorek, rédacteur en chef du magazine Hashiloach . Son grand-père, le rabbin Benjamin Harling, a été tué par des terroristes qui ont abattu un groupe de touristes près du mont Ebal en 2000. 

Il a servi de "gabbai" ou d'assistant dans la yeshiva, et le rabbin l'a décrit comme "la pierre angulaire de la yeshiva . "

Dvir Sorek revenait d'un voyage à Jérusalem dans la Yeshiva Machanaïm, située entre Efrat et Migal Oz dans la région de Gush Etzion, après avoir acheté des livres pour ses rabbins comme cadeau de fin d'année au nom de ses camarades. .

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi