Israël: l'agence juive exhorte les députés à écouter les Juifs de Diaspora

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: l'agence juive exhorte les députés à écouter les Juifs de Diaspora

Le président sortant de l'Agence Juive, Natan Sharansky, a exhorté les membres du comité législatif à écouter les juifs de la Diaspora avant de voter sur un projet de loi, demandant au président du comité Amir Ohana (Likoud) d'inviter les représentants de la Diaspora juive  donner leur point de vue avant la rédaction de la version finale du projet de loi.

Ohana a accepté la demande de Sharansky et a invité le secrétaire général de l'Agence, Josh Schwartz, à s'adresser au comité lundi en tant que représentant de la diaspora.

Sharansky a exprimé sa préoccupation au sujet d'un article publié en première page du Jerusalem Post à propos d'un accord conclu par le Likoud avec le Judaïsme Unifié de la Torah (JUT), qui a modifié une clause du projet de loi sur la diaspora. Selon l'ancienne version du projet de loi, on trouve «l'État prendra des mesures pour maintenir le lien entre l'État et le peuple juif, où qu'il se trouve». La nouvelle version publiée lundi remplace «où qu'ils se trouvent» par «dans la diaspora».

Les députés de JUT ont dit qu'ils avaient demandé le changement, parce qu'ils ne voulaient pas que l'État aide les Juifs de la diaspora à promouvoir le pluralisme religieux en Israël en général et au Mur des Lamentations en particulier.

"L'Etat d'Israël est la patrie nationale de tout le peuple juif, et il est clair pour moi qu'il n'y a pas de différend à ce sujet entre les parties", a déclaré Sharansky aux députés mercredi. "Le projet de loi de l'Etat-nation était initialement destiné à renforcer ce principe." Mais les récents changements apportés au projet de loi ont causé de grandes inquiétudes, car ils ont semé la discorde entre les secteurs de la nation en Israël et dans la diaspora. "

l'agence juive exhorte les députés à écouter les Juifs de Diaspora

l'agence juive exhorte les députés à écouter les Juifs de Diaspora

Sharansky a dit qu'il était déçu que les changements dans le projet de loi aient ajouté à un différend déjà existant sur la place des courants religieux dans la sphère publique.

"J'appelle les membres du comité à prendre la question à cœur et à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour éviter une nouvelle fracture dans la nation", a-t-il écrit, ajoutant que d'autres clauses du projet de loi rendaient également plus difficile pour les Juifs de la diaspora de défendre Israël.

Sharansky s’est plaint que la Knesset avait récemment adopté d'autres projets de loi visant à lutter contre le boycott d'Israël, mais qu'ils avaient été rédigés et adoptés sans demander l’avis des membres de la diaspora qui mènent ces batailles tous les jours.

L'une des questions que Sharansky a soulignées dans le projet de loi est la rétrogradation de l'arabe du statut de langue officielle au côté de l’hébreu.

La Liste conjointe présentait mercredi un "projet de loi alternatif de l'Etat-nation qui garderait l'arabe comme langue officielle et changerait les symboles de l'Etat pour refléter à la fois ses populations juives et arabes.

"L'Etat d'Israël est l'Etat partagé par tous ses citoyens, et toutes ses institutions et ressources serviront pleinement et également tous les citoyens", a déclaré la version conjointe.

La version de la Liste conjointe a été approuvée par les députés Mossy Raz et Isawi Frej du Meretz et du Syndicat sioniste MK Zoheir Bahalul.

Source : Jpost – Arutz 7

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi