Israël : accusé de viol sur une touriste il accuse Google Translator d'avoir mal traduit

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
accusé de viol sur une touriste il accuse Google Translator d'avoir mal traduit

Un chauffeur de taxi israélien soupçonné d'avoir commis un viol sur une touriste américaine âgée de 19 ans venue en Israël dans le cadre du programme Taglit

Abiran Illouz, 30 ans, d’Ashkelon, a été arrêté pour avoir violé une jeune femme arrivée en Israël le week-end dernier avec le programme Taglit après l'avoir conduite de Tel Aviv à Ramat-Gan.
Le suspect a affirmé ne pas connaître l'anglais et a communiqué avec elle sur Google Translate: "Il y a peut-être eu un malentendu" 

Un chauffeur de taxi âgé de 30 ans originaire d’Ashkelon est soupçonné d’avoir violé une touriste américaine de 19 ans ce week-end lors d'une course entre Tel Aviv et Ramat Gan, après une enquête policière dans la région de Dan, le chauffeur Abirnan Illouz a été arrêté lundi.

Dans son enquête,Abirnan Illouz a affirmé que cela pouvait être un malentendu, car la communication entre lui et la touriste, avait été établie via les services de traduction de Google. Le tribunal de première instance de Tel-Aviv a prolongé de trois jours sa détention aujourd'hui.

Lors de l'audition du major Liran Kakov, le porte-parole de la police a déclaré que le suspect avait affirmé lors de son interrogatoire que le sexe était consensuel et que les deux personnes avaient communiqué via "Google Translight".

Après l'incident, la jeune femme est arrivée agitée pour un examen médical à l'hôpital et a fini par se plaindre à la police. Lors de son arrestation, 78 grammes d'herbe ont été saisis sur l'inculpé il est donc également soupçonné de trafic de drogue. "Il s'agit d'un incident très grave", a déclaré le représentant de la police.

Ehud Ben-Yehuda a déclaré: "Mon client affirme que les relations sexuelles étaient consensuelles. Il ne connaissait pas l'anglais et lui avait parlé via Google, ce qui pouvait être un malentendu. »À la fin de l'audience, le juge Daniel Barry a prolongé l'arrestation du suspect.

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi