Israël : accusé d'avoir mis le feu à la maison de la nourrice de Rosh Ayin

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Adir Ratzon a mis le feu à la maison de la nourrice du gan de Rosh Ayin

Adir Ratzon est âgé de 18 ans il a mis le feu à la maison de la directrice de crèche de Rosh Ayin qui est accusée de maltraitance aggravée sur nourrissons.
18 chefs d'accusation sont connus à ce jour.

Adir Ratzon est résident dans une autre ville, à Karnei Shomron mais il vivait encore à Rosh Ayin l'an dernier et  il a des liens avec les parents d'un des bébés qui a été maltraité.

Les vidéos montrant les sévices pratiquées par Carmal Mauda au quotidien ne font aucun doute sur son inculpation et ses motivations d'un rare sadisme.

Adir avait deux complices qui l'ont accompagnés pour mettre le feu à la maison de Carmel Mauda, agés respectivement de 20 et 26 ans.

Les trois complices sont détenus pour l'heure, ils nient les faits mais la géolocalisation de leur portable indique bien qu'ils étaient sur les lieux.
De plus les vidéos de surveillance montre Adir Ratzon sur les lieux de l'incendie. On le voit arriver en taxi, et repartir dés que la fumée s'élevait de la maison de Carmel Mauda

Toutefois les images ne sont pas précises du fait que la distance entre la maison et la caméra est assez importante.

De plus,  les vêtements qu'il portait au moment des faits, vus sur les vidéos n'ont pas été encore trouvés par les enquêteurs. Son appartement n'a pas encore été fouillé.

Carmal Ma'uda, directrice de la crèche, est âgé de 25 ans, elle a été inculpé la semaine dernière pour 18 chefs de mauvais traitements infligés à  personne mineure et sans défense et d'avoir agressé une personne mineure ou sans défense.

Ecoutez la vidéo, en substance elle dit : Hitler était aussi un génie mais complètement cinglé tout comme cette femme , c'est dur de l'admettre mais c'est le cas

Les lourdes accusations concernent 11 enfants en bas âge à l'école maternelle "Baby Lau" à Rosh Ha'ayin.

La demande de détention indiquait qu '"elle a nui à des nourrissons et à des enfants en bas âge, dont certains n'ont aucune compétence linguistique, qui ne peuvent ni dire ni demander de l'aide à leurs parents".

,

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi