Israël accroît sa vigilance face à la cyber-attaque massive

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël accroît sa vigilance face à la cyber-attaque massive

Israël se prépare également à faire face à la cyber-attaque qui a frappé une centaine de pays dans la nuit de jeudi à vendredi, perturbant les systèmes publics en propageant un ransomware, ou «rançongiciel». Le ministère de l'Énergie a augmenté samedi la cyberactivité dans les infrastructures énergétiques et hydrauliques d'Israël.

Il est question d'un programme malveillant qui, une fois activé, chiffre les données, les rendant inaccessibles à l’utilisateur tant que ce dernier n’a pas payé une rançon. Le principal vecteur de diffusion semble jusqu’ici avoir été une campagne massive de mails. Les attaquants exigent, pour «libérer» les données ainsi séquestrées, l’équivalent de 300 dollars (environ 274 euros) en bitcoins. L’éditeur russe de solutions de cybersécurité Kaspersky a également repéré des demandes de rançon à 600 dollars.

De la Russie à l’Espagne et du Mexique au Vietnam, des dizaines de milliers d’ordinateurs, surtout en Europe, ont été infectés par le logiciel de rançon exploitant une faille dans les systèmes Windows. Israël, très bien préparé à des attaques de grande envergure, a pour l’instant été épargné. Aucune banque où Institution publique n’a signalé une attaque massive.

Selon le journal Libération : "Une vague de cyberattaques a frappé depuis vendredi une centaine de pays, affectant le fonctionnement de nombreuses entreprises et organisations, dont les hôpitaux britanniques, le constructeur français Renault et le système bancaire russe.

Israël accroît sa vigilance face à la cyber-attaque massive

Israël accroît sa vigilance face à la cyber-attaque massive

«Elle est particulièrement virulente», souligne Guillaume Poupard, le directeur général de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi).

Le gouvernement britannique a déclaré qu'il ignorait encore qui était derrière la cyber-attaque massive qui a également perturbé le système de santé de l'Union européenne. Dans le même temps, la banque centrale russe a signalé que des attaques «massives» sur les banques avaient été identifiées dans le pays, mais avaient été contrariées avec succès. Dans le contexte des événements, les hauts responsables du G7 ont discuté d'une coopération considérable contre les menaces cybernétiques.

Le ministère des Infrastructures nationales, de l'Énergie et de l'Eau a déclaré que le ministre Yuval Steinitz avait annoncé une augmentation de l'alerte cybernétique dans les infrastructures énergétiques et hydrauliques d'Israël suite à l'offensive internationale dont les dimensions sont de plus en plus claires.

Selon l'annonce du ministère, le ministère de l'Énergie, la Société d’électricité israélienne, les centrales électriques et l'infrastructure énergétique et hydraulique ont récemment mené des activités visant à renforcer la cybersécurité et à augmenter la vigilance, conformément aux attaques actuelles.

Il a également été signalé que ces activités ont été coordonnées par le cyber centre du ministère de l'Énergie, créé il y a un an pour protéger l'infrastructure énergétique d'Israël contre les cyberattaques.

Source : Ynet - israelvalley.com

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi