Israël : à la recherche d’un nom en hébreu pour le hand spinner

Actualités, Alyah Story, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : à la recherche d’un nom en hébreu pour le hand spinner

Le hand spinner (également appelé fidget spinner) suscite le plus fort engouement parmi les jeunes, et les moins jeunes, depuis Pokémon Go, Furbies et Beanie Babies.

En effet, aujourd'hui, il semble que chaque enfant et un nombre significatif d'adultes se promènent avec un spinner dans leur poche arrière.

Mais l'Académie de la langue hébraïque cherche à donner au jouet omniprésent un nom plus hébraïque.

"Puisque le jeu a attiré l'attention des enfants d'Israël, l'Académie de la langue hébraïque a reçu de nombreuses demandes d'enfants pour offrir à ce jouet un nom en hébreu", a-t-elle écrit.

Cependant, reconnait l'académie,  la mode peut disparaître aussi rapidement qu'elle arrive. En attendant, elle invite les étudiants à «soumettre leurs propositions sur le site Web de l'académie», ce qui les rendra accessibles au public.

Une variété de spinner

Une variété de spinner

L'académie a noté qu'elle n'avait pas l'intention de publier un mot hébreu officiel pour le spinner, puisqu'il "n'est pas encore suffisamment présent dans la langue". Mais les universitaires au centre ont déclaré que c'est un excellent exercice éducatif dans le domaine de l'innovation des mots, en particulier pour ceux qui sont particulièrement amoureux du nouveau jouet.

Le fidget spinner est apparu de nulle part au cours du dernier mois pour devenir rapidement la dernière tendance.

Les 20 meilleurs jouets les plus vendus sur Amazon en ce moment sont toutes des variétés de spinner - avec différents matériaux, formes et tailles. Le jouet, une création à trois branches avec un poids au centre qui permet aux utilisateurs de "tourner" les pièces extérieures sans fin, a connu une multitude de couverture médiatique au sujet de ses origines.

Dans des dizaines d'interviews à travers le monde, Catherine Hettinger, une femme d'Orlando, aurait inventé le jouet. Selon la publication, Hettinger a offert deux histoires différentes: elle a rêvé de soulager ceux qui souffrent d'ADD et de TDAH, ou elle l'a imaginé comme un moyen de distraire les enfants palestiniens, pour qu’ils cessent de jeter des pierres sur la police israélienne.

On ne sait toujours pas laquelle de ces histoires est réelle, mais il est clair que le jouet Hettinger créé et breveté en 1997 (brevet devenu caduc en 2005) n'est pas celui qui tournoie actuellement dans les salles de classe et les bureaux à travers le monde.

Source : Jpost

Vos réactions

  1. sloyvy@gmail.com'JoueurDeHandSpinner

    C’est une très bonne initiative d’adapter le nom hand spinneur à la langue.
    Ici, en France, on tend vers l’anglicisation folle.
    Je suis partisan du simple mot : spinneur (avec un U écrit à la française)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi