Israël : 10 000 drapeaux pour Yom Yeroushalaim

Actualités, Alyah Story, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : 10 000 drapeaux pour Yom Yeroushalaim

La municipalité de Jérusalem installera plus de 10 000 drapeaux en vue de Yom Yeroushalaim, célébrant cette année les 50 ans d'une Jérusalem réunifiée.

Yom Yeroushalayim célèbre la réunification de la ville de Jérusalem après la conquête de Jérusalem-Est par Tsahal au cours de la guerre des Six jours en 1967.

Elle est célébrée à la date hébraïque du 28 Iyar, par les Juifs laïcs et religieux, en Israël et dans la diaspora juive.

Pendant 19 ans, la vielle ville de Jérusalem est restée sous autorité jordanienne. La présence juive fut interdite y compris sur les lieux saints du judaïsme. Des profanations de synagogues et de cimetières y ont été rapportées également.

Lorsque Tsahal conquiert Jérusalem-Est à l'issue des combats de la guerre de 1967 (le 28 Iyar 5727), Israël déclare officiellement « Jérusalem réunifiée et capitale éternelle et indivisible du peuple juif ». Le cessez-le-feu est décrété le 11 juin 1967. La Knesset reçoit la proposition de loi gouvernementale sur l'administration de Jérusalem dès le 27 juin.

Prière au Kotel à l'occasion de Yom Yeroushalaim

Prière au Kotel à l'occasion de Yom Yeroushalaim

Le 12 mai 1968, le gouvernement israélien proclame le 28 Iyar comme un jour férié en tant que "Yom Yeroushalayim". Le 23 mars 1998, la Knesset décide de faire de ce jour une fête nationale. La communauté juive la commémore comme la "libération" de la vieille ville et de ses lieux saints.

La municipalité de Jérusalem suspendra cette année plus de 10 000 drapeaux dans la ville en prévision des célébrations de cette journée.

"Ce nombre représente trois fois le nombre de drapeaux suspendus au cours des années précédentes", a rapporté la municipalité. "Il peut même s'agir d'un record Guinness", a déclaré le porte-parole.

Parmi les pavillons accrochés, des drapeaux israéliens, des drapeaux à l’emblème de la municipalité de Jérusalem et des drapeaux "50". Ils seront suspendus dans toutes les rues de la ville, pour ajouter à l'atmosphère de fête et renforcer la connexion des résidents et des touristes à la capitale israélienne.

De plus, d'énormes drapeaux seront accrochés aux entrées de Jérusalem, sur les ponts, sur les murs de la vieille ville, sur la place Safra, aux fenêtres des bureaux gouvernementaux et derrière les principaux sites nationaux et touristiques de la ville.

Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, a déclaré: «Jérusalem est le cœur de l'État d'Israël et de la nation juive. Cette année, la cinquantième depuis sa réunification, la ville sera remplie de drapeaux nationaux. Ces drapeaux consolideront la connexion à Jérusalem de tous ceux qui les verront, et renforceront notre obligation d'assurer l'avenir de la capitale et d'Israël.

"Je souhaite à tous un Joyeux Yom Yeroushalaim, a ajouté le maire".

Cette année, la Journée de Jérusalem commencera dans la soirée du 23 mai et se poursuivra jusqu'au 24 mai.

Source : Arutz 7

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi