Iran : plus de 6000 petites filles sont mariées chaque année avec l'autorisation des parents

Actualités, Contre la désinformation, International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Plus de 6000 enfants sont mariés en Iran avec l'autorisation des parents

UN HOMME IRANIEN ÉPOUSE UNE FILLETTE DE 11 ANS

Deux jours après le mariage, un procureur a annulé le mariage et a déclaré qu'il accusait le mollah l'officiant et les parents de la fille pour un mariage illégal avec une mineure.

Une vidéo a été diffusée  montrant une fillette de 11 ans épousant son cousin adulte dans une zone rurale d' Iran .

La vidéo montre un mariage qui a eu lieu le 26 août à Bahmaei, une ville très pauvre de la province de Boyer-Ahmad en Iran.

Vous pouvez voir la mariée et le marié assis l'un à côté de l'autre et s'embrasser. La mariée est estompée dans la vidéo à cause de son jeune âge.

La cérémonie est extrêmement traditionnelle, le marié déclarant qu'il paiera le traditionnel "mahr" pour son épouse, qui coûte environ 9 000 euros.

Le mollah demande à la mariée : "Fatima, acceptez-vous de prendre Milad Jashani pour époux ? ", puisque selon la loi islamique, les futurs mariés doivent tous les deux donner clairement leur consentement. La mariée lui répond "avec la permission de mes parents : oui". Le marié à son tour : "oui, je le veux", ils deviennent mari et femmes, sous les applaudissements de leurs familles.

 

La vidéo, postée sur les réseaux sociaux le 1er septembre et diffusée à la télévision d’État a déclenché un vaste scandale. Deux jours plus tard, un procureur a annulé le mariage, déclarant que le mollah et les parents de la jeune fille étaient inculpés pour mariage illégal. Les familles, pourtant, ont déclaré qu’elles allaient essayer de remarier le couple.

Si les politiciens et activistes réformistes se battent pour une réforme des lois iraniennes sur le mariage, ils ne sont parvenus qu’à de petites avancées et la question reste très sensible. Kamil Ahmadi, un chercheur Irano-britannique auteur de plusieurs livres sur le mariage des mineurs en Iran, a été arrêté le 11 août, sans qu’aucune raison n’ait été donnée.

 

Beaucoup de gens pensaient que les mariages d'enfants étaient en déclin en Iran, mais maintenant, la vidéo provoque un scandale généralisé selon France 24.

Selon l'article 1041 du code civil iranien, l'âge du mariage est de 13 ans pour les filles et de 15 ans pour les garçons, à condition que leurs parents y consentent.
Cependant, dans une même famille, les filles peuvent être mariée plus tôt  à condition qu'un juge déclare la jeune épouse "suffisamment mûre intellectuellement" pour le mariage.

Près de 6000 enfants sont mariés chaque année dans le pays, selon l'agence de presse iranienne des étudiants.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi