Nucléaire: l'Iran est inquiet, déçu et effrayé

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Nucléaire: l'Iran est inquiète, déçue et effrayée

Le régime islamique en Iran est très préoccupé par le fait que Trump et le dirigeant nord-coréen aient si rapidement conclu un accord de principe. Ils sont conscients que les pourparlers nucléaires à Singapour auront de nombreuses ramifications pour l'avenir des programmes nucléaires et de missiles de l'Iran.

La réponse de l'Iran à la réunion a été interprétée comme une tentative d'avertir le dirigeant nord-coréen de ne pas faire confiance aux Etats-Unis, mais sa réaction après la Déclaration de Principes était pleine de déceptions.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qasemi, a mis en garde Pyongyang de ne pas faire confiance aux Etats-Unis et à ses promesses, affirmant que les Etats-Unis avaient violé l'accord qu'ils avaient signé. Il parlait de cet accord nucléaire duquel Trump a annoncé il y a deux semaines qu'il se retirait.

Muhammad Bajar Novakht

Muhammad Bajar Novakht

Cet accord a été signé pendant l'ère Obama, et Trump a déclaré pendant la campagne électorale que s'il gagnait, l'une de ses premières démarches serait de l'annuler. Il a promis - et il l’a fait. La décision de Trump, avant même que les Etats-Unis ne rétablissent effectivement les sanctions, étouffe lentement l'économie iranienne.

Si les pourparlers avec la Corée du Nord aboutissent au démantèlement du programme nucléaire et du stock de missiles de Pyongyang, alors Trump, encouragé par cette réalisation, il sera libre de s'occuper de l'arsenal nucléaire iranien et de ses stocks de missiles. Mais même si Trump échoue, il augmentera la pression sur l'Iran pour remporter ces succès perdus contre la Corée du Nord.

Le citoyen iranien s'est rendu compte il y a longtemps que la poursuite des programmes nucléaires et de missiles ne ferait que provoquer le désastre dans son pays. Il demande déjà: comment est-il possible que le dirigeant communiste le plus dur se rapproche de Trump et continue en même temps de brûler le drapeau américain?

Il y a eu une note de déception dans les paroles de Muhammad Bajar Novakht, porte-parole du gouvernement Rohani qui a réprimandé le leader nord-coréen pour avoir fait confiance aux Etats-Unis et entamé des négociations nucléaires avec Trump.

Source : Israem HaYom

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi