Téhéran accuse Paris de discrimination sur le nucléaire

International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
                      Téhéran accuse Paris de discrimination sur le nucléaire

PARIS,le 24/10/07 - L'Iran refuse que sa politique nucléaire soit l'objet d'une "vision discriminatoire" de la France, qui avait en son temps collaboré sur ces questions avec le régime du chah, déclare mercredi le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki, dans une tribune publiée par Le Monde.

"Il y a trente ans, alors qu'un régime dictatorial régnait sur l'Iran, la décision de la République française de coopérer à la politique nucléaire avait reçu l'approbation de tous les hommes politiques jusqu'au plus haut niveau", explique le chef de la diplomatie iranienne. "Au cours de ces années, les Français ne se sont posé aucune question concernant les objectifs du chah".

"La République islamiste d'Iran ne souhaite donc pas que sa politique en matière nucléaire fasse l'objet d'une vision discriminatoire de la part de la France. Aussi, l'Iran poursuivra ses activités nucléaires et l'enrichissement d'uranium à des fins civiles dans le respect des accords de sauvegarde et sous la supervision de l'AIEA", prévient Manouchehr Mottaki.

L'Iran "le fera en coopération avec les autres pays du monde", souligne-t-il, regrettant que la France ait "opté pour un ton très éloigné de celui qu'on pouvait attendre d'une vieille diplomatie".

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi