Renault discute véhicules électriques avec Shai Agassi

International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
                   Renault discute véhicules électriques avec Shai Agassi

Article paru dans "Challenges.fr",le 20/11/07

Carlos Ghosn a récemment annoncé travailler sur le développement de véhicules électriques à l'horizon 2012.
Renault a déclaré lundi 19 novembre "étudier les possibilités de coopération" avec l'investisseur Shai Agassi dans le domaine des véhicules électriques. Le groupe automobile français réagissait à des informations de presse.
"On étudie les possibilités de coopération avec Shai Agassi, il y a des discussions", a déclaré une porte-parole.
Le président de Renault-Nissan Carlos Ghosn a récemment annoncé au salon de Tokyo travailler sur le développement de véhicules électriques à l'horizon 2012.
Shai Agassi a quant à lui créé une société baptisée Project Better Place pour établir des sites pilotes d'infrastructure de recharge pour véhicules électriques.
La Lettre de l'Expansion annonçait lundi que Carlos Ghosn "va prochainement signer (...) un accord pour la production en Israël de voitures électriques" avec le président israélien Shimon Peres et le Premier ministre Ehud Olmert.Renault n'a pas souhaité commenter cette information.

Partenariats avec des constructeurs automobiles et des institutions financières

Shai Agassi a déclaré avoir réuni 200 millions de dollars auprès du holding Israel Corp, qui a mis 100 millions de dollars, et d'investisseurs dont l'ancien patron de la Banque mondiale James Wolfensohn, la banque Morgan Stanley ou le magnat canadien des spiritueux Edgar Bronfman Sr.
Le groupe mise sur des partenariats avec des constructeurs automobiles et des institutions financières pour aider à l'acquisition de voitures électriques.
Pour sa part, Ehud Olmert a annoncé le 11 novembre qu'Israël souhaitait "encourager la recherche et le développement de véhicules électriques" et "examinerait l'octroi d'aides aux industries et sociétés qui fabriqueront de tels véhicules".

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi