Proche-Orient: première rencontre jeudi Olmert-Abbas depuis la réunion d'Annapolis

International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Proche-Orient: première rencontre jeudi Olmert-Abbas depuis la réunion d'Annapolis

JERUSALEM ,le 27/12/07- Le Premier ministre israélien Ehud Olmert et le président palestinien Mahmoud Abbas vont se rencontrer jeudi pour la première fois depuis la réunion d'Annapolis qui a relancé fin novembre les négociations sur le conflit.

"Le Premier ministre Olmert et le président Abbas vont se rencontrer jeudi à la résidence du Premier ministre à Jérusalem", avait indiqué mercredi un responsable qui avait requis l'anonymat. Le négociateur palestinien Saëb Erakat a confirmé la tenue de cette réunion.

Il s'agira de la première rencontre entre MM. Olmert et Abbas depuis la relance des négociations sur le statut final des territoires palestiniens, fin novembre à Annapolis aux Etats-Unis.

Ces discussions ont repris après sept ans de gel sous l'égide du président George W. Bush, qui doit se rendre du 8 au 16 janvier au Proche-Orient. Il s'agira de la première visite d'un président américain, en fonction, en Israël et dans les territoires palestiniens depuis presque une décennie.

Des équipes de négociateurs israéliens et palestiniens se sont rencontrés à deux reprises depuis Annapolis sans enregistrer de progrès.

"Le Premier ministre va sans doute dire au président Abbas que nous aurons de nombreux désaccords en chemin, mais que nous devons nous concentrer sur les négociations plutôt que sur les obstacles qui peuvent apparaître", avait ajouté le responsable israélien.

L'annonce de la construction de centaines de logements dans un quartier de colonisation israélienne à Jérusalem et dans la colonie de Maalé Adoumim, la plus grande implantation de Cisjordanie, a provoqué une vive polémique et empêché le moindre avancement dans les discussions.

Les Palestiniens exigent le gel de la colonisation comme le prévoit la "feuille de route", un plan de paix international, qu'Israël s'est engagé à appliquer.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi