Le numéro 2 d'Al Qaïda au Maghreb aurait été abattu en Algérie

International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

         Le numéro 2 d'Al Qaïda au Maghreb aurait été abattu en Algérie

ALGER, le 09/10/07- Le numéro deux d'Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a été tué avec deux autres activistes lors d'une fusillade avec des militaires algérien dimanche à un barrage routier dans la région de Tizi Ouzou, rapportent les journaux algériens.

Hareg Zoheir, alias Sofiane Abou Fassila, était considéré comme le chef opérationnel du groupe islamiste radical et, à ce titre, comme le cerveau de la plupart des attentats suicides commis ces derniers mois en Algérie.

"Sofiane est un très gros poisson. Dans un certain sens il était le véritable patron de l'organisation en Algérie. C'était un homme d'action, pas de religion", a déclaré à Reuters Anis Rahmani, rédacteur en chef du journal Echorouk et spécialiste des questions de sécurité.

Soixante personnes ont été tuées le mois dernier en Algérie dans des attentats à la bombe, dont l'un visait le président Abdelaziz Bouteflika. Les violences politiques ont fait 369 morts depuis janvier, alors qu'elles avaient eu tendance à décliner ces dernières années.

Cette recrudescence coïncide avec la transformation du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), dernier groupe issu de l'insurrection islamiste de 1992 encore actif, en branche armée régionale d'Al Qaïda, dont il a importé la méthode des attentats suicides.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi