L'évêque Williamson quitte l'Argentine après un incident ...

International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Invité à quitter le pays par le gouvernement argentin, l'évêque intégriste britannique Richard Williamson, dont les propos négationnistes ont placé le Vatican au coeur d'une vive polémique, a quitté mardi Buenos Aires après un incident à l'aéroport avec un journaliste.

Une chaîne de télévision locale a montré des images de Richard Williamson levant le poing et poussant un journaliste contre un poteau alors qu'il se dépêchait d'attraper un vol pour Londres.

Le gouvernement argentin avait invité jeudi dernier l'évêque intégriste à quitter le pays sous peine d'être expulsé pour avoir omis de déclarer un changement d'activité comme le requiert la législation sur l'immigration. Le texte citait également ses propos sur l'Holocauste, qualifiés d'"insulte" à l'humanité.

Le pape Benoît XVI a levé le 24 janvier dernier l'excommunication prononcée il y a 20 ans contre Richard Williamson et trois autres évêques de la Fraternité sacerdotale Saint Pie X, consacrés sans l'aval du Vatican. Cette mesure de réconciliation avec cette confrérie fondée en 1969 par l'archevêque français ultraconservateur Marcel Lefebvre a soulevé une controverse internationale, l'évêque Williamson venant de déclarer dans un entretien à la télévision suédoise qu'aucun juif n'avait péri dans les chambres à gaz et que seuls 200.000 à 300.000 et pas six millions avaient été exterminés par les nazis.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi