Bush craint une ''Shoah nucléaire'' au Proche-Orient

International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

                          Bush craint une ''Shoah nucléaire'' au Proche-Orient

Le 30/08/07, Le président des Etats-Unis a prononcé dans la nuit de mardi (heure israélienne) à mercredi un discours très dur contre le réarmement de l’Iran qui développe toujours impunément son programme nucléaire.

Prenant la parole dans l’Etat du Nevada, devant des vétérans de la guerre, en vue d’obtenir leur appui dans les opérations menées par les Américains en Irak et dans sa politique dans la région, George Bush a notamment déclaré que si Téhéran persistait dans ses projets, le Proche-Orient risquait d’être exposé à un danger de "Shoah nucléaire". Il a ajouté qu’il ne tolérerait pas un tel risque et était prêt à tout mettre en œuvre "avant qu’il ne soit trop tard".

Bush a souligné que le régime iranien actuel menaçait la sécurité du monde entier, de par ses ambitions militaires et le soutien qu’il apportait aux extrémistes musulmans des pays voisins.

Bush a ajouté que les Etats-Unis comptaient sur leurs alliés pour les aider à isoler l’Iran en lui imposant des sanctions économiques. Mais Bush n’a pas évoqué l’éventualité d’une offensive militaire même s’il a laissé entendre à plusieurs reprises, ces derniers temps, que cette option n’avait pas été totalement écartée.

Le président américain a estimé que c’est en gagnant la guerre en Irak que les USA parviendraient à contrecarrer les projets de Téhéran. Il a ajouté qu’un retrait des troupes américaines d’Irak risquait d’être interprété comme un signe de faiblesse et d’encourager l’Iran.

Et dans ce contexte, le président des Etats-Unis compterait réclamer une rallonge budgétaire de 50 milliards de dollars au Congrès américain pour financer la guerre en Irak. Cette information a été communiquée par le Washington Post qui citait un haut responsable de la Maison Blanche. Cette somme devrait s’ajouter au budget actuel de la Défense, pour l’année 2008, évalué à 460 milliards de dollars.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi