Berlin :Les Netourei Karta défilent à Berlin aux côtés des islamistes.

International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

neturei+karta.jpgUne marche islamique a été dirigée par des dignitaires religieux iraniens et des rabbins de la secte ultra-orthodoxe anti-sionistes les Nétourei-Karta "les gardiens de la Cité" à l'occasion de la journée d’Al-Qods, instaurée par l’Iran après la révolution islamique.

Ils scandaient "Israel terroriste".

Ce n’est pas la première fois que les membres de cette secte d’antisioniste prennent par dans tel événement.

Rappelons qui sont ces Nétourei Karta, descendant d'une lignée d'Europe Centrale et présent en Israël avant même l'indépendance d'Israël en tant qu'état, ils appliquent à la lettre les textes fondamentaux de la Thora (l'ancien testament) qui annonce la venue du Messie et qui apportera Israël sur un plateau d'or.Ils sont anti-sioniste et ne font partie d'aucun mouvement politique, pour eux Israël est une terre sacrée qui sera rendue au moment de l'avénement du Messie et de la reconstruction du Temple.Lire à ce sujet le livre " Netourei Karta les gardiens de la Cité" édifiant tant sur leurs coutumes que sur leur perspectives de vie en Israël.

Ce qui va sans dire que les Palestiniens actuels à qui ils prêtent main forte pour démanteler l'état d'Israel,ne verraient pas d'un bon oeil leur véritable ambition !

Leur vie au quotidien consiste à éviter le plus possible des contacts directs avec les israèliens qu'ils considérent comme des païens au point qu'ils refusent d'utiliser l'eau le Shabbat estimant que ce sont des juifs qui travaillent en ce jour saint pour la fourniture de l'eau.

Ils ne prennent pas non plus de bus israèliens et montent dans des bus palestiniens.
Refusent d'échanger avec les pièces de monaies israèliennes.

On est d'autant plus supris d'une telle radicalisation et intolérance lorsque l'on connaît l'histoire de leur chef de Tribu , Claude cette femme qui a épousé leur chef dans les années 70  qui a du se convertir au judaïsme afin de rejoindre la secte.

Pour eux, l'état d'Israël actuel ne représente rien si ce n'est qu'un frein à la venue du Messie. C'est pour cette raison qu'ilse se joignent sans vergogne avec tous ceux qui sont anti-sionistes.

Au début de l’année quatre membres de la secte extrémiste ultra orthodoxe et antisioniste NetoureiKarta, se sont rendus dans la bande de Gaza, où ils ont rencontré le Premier ministre du Hamas, Ismaël Haniyeh.

En Mai dernier des membres de Netureï Karta étaient en viste en Iran .Le rabbin américain Yisroël Weiss de l’organisation de Netureï Karta s’est rendu avec le rabbin canadien Yeshaye Rosenberg à Téhéran pour assister à une conférence internationale. Ils ont discuté avec les dignitaires du régime iranien et des mollahs.

A l’occasion de Yom Haatsmaout - jour de l’indépendance d’Israel -des membres de cette branche ultra orthodoxe de la ville de Beth Shemesh, ont brûlé des drapeaux israéliens,  ils ont manifesté avec des panneaux portant l’inscription : “Nous portons le deuil sur 63 ans d’existence de l’État d’Israël”.

A l’occasion de Yom Hazikaron - jour du souvenir pour les victimes de guerre-  ils ont brûlé des drapeaux israéliens et perturbés la minute de silence qui  honorait les soldats d’Israël tombés aux combats.

Profitant  de la tension dans le voisinage Silwan de Jérusalem-Est  à la suite d’une manifestation d’Israéliens à Jérusalem Est, ils ont  participé aux émeutes .
Entre les cris “de mort aux Juifs”, les pierres volant et les cocktails Molotov lancés sur les forces de sécurité, les membres du groupe haredi se sont joints aux manifestants arabes.

En Septembre dernier, le député du groupe Union National, Yaakov Katz, a été attaqué physiquement par des membres de cette secte à Jérusalem.

Ils ont déjà attaqué d’autres personnalités publiques comme le Ministre de l’intérieur (et membre du mouvement politico-religieux Shass) et le Grand Rabbin d’Israël Yona Metzger.

En Mars 2009, ils ont participé au Sommet de soutien aux Palestiniens, à Téhéran.

Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a appelé à la tribune de cette conférence, qui a réuni de nombreuses organisations terroristes, «à former un front uni pour soutenir le peuple palestinien, et pour punir les assassins sionistes qui méritent la mort. »

Ces derniers ont pour leur part assuré leur soutien au  président iranien q«contre les positions sataniques du sionisme».

Vous l'aurez compris , cette secte utilise la force que représente  nombre des ennemis d'Israël afin de réaliser au plus tôt la prophétie qu'Israël sera apporté par le Messie descendant du roi David, alors que les arabes les stigmatisent en tant que juifs "exemplaires" afin de  démontrer au monde occidental et aux intellectuels arabes qui pronent la paix que même les juifs ultra religieux sont anti-sionistes.

Il faut être vigilant à ce risque d'amalgame où l'on voit ces orthodoxes en tout point identiques dans leur tenue vestimentaire à des juifs religieux défilaient dans ce genre de manifestation.

Ne sous-estimons pas nos vrais ennemis même si leur nombre est peu important c'est l'image qui véhicule qui peut porter préjudice à la stabilité même de l'état d'Israel.

 

Claudine Douillet

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi