Israël: le compte Instagram d'un groupe d'adolescentes des abords de Gaza devient viral

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: le compte Instagram d'un groupe d'adolescentes des abords de Gaza devient viral

Des vidéos d'interceptions de roquettes par le Dôme de fer dans le ciel. Des photos de champs incendiés par des cerfs-volants et des ballons incendiaires. Des sirènes d'alerte rouge réveillant les familles de leur sommeil.

Un groupe de huit adolescentes des communautés frontalières de Gaza veut partager son expérience de vie avec le monde. Et en moins de deux semaines, leur compte Instagram sur la vie sous le feu des combats a gagné plus de 50 000 followers.

"Nous, enfants des communautés frontalières de Gaza, vivons à un kilomètre de la barrière de séparation", ont-elles écrit dans leur premier message plus tôt ce mois-ci. "En raison de la situation que nous traversons, nous avons décidé d'ouvrir un compte Instagram qui révélera la guerre quotidienne que nous ressentons dans notre région. Nous ne savons pas si vous êtes impliqué dans la situation, mais vous devez savoir que chaque jour nous avons des cerfs-volants incendiaires, des ballons explosifs, des tirs, des bombardements, des gaz lacrymogènes que nous respirons et qui nous font étouffer - et ce n’est que le début. "

Au cours des deux dernières semaines, les adolescentes - âgées de 16 à 18 ans - ont partagé des vidéos et des images de leurs expériences quotidiennes.

"Certaines des photos, nous les avons prises, d'autres nous ont été envoyées", a déclaré mardi la représentante du compte Otef.Gaza, au Jerusalem Post.

Une image montre une petite fille tenant un animal en peluche dans un champ calciné.

Une des images qui figurent sru le compte Instagram Otef.Gaza

Une des images qui figurent sur le compte Instagram Otef.Gaza

"Bientôt, l'hiver viendra et lavera tout", indique la légende. "Mais cela ne réussira pas à dissiper la panique, la douleur et les souvenirs."

Au cours du week-end, les adolescentes ont partagé une vidéo de sirènes et de sons de roquettes tirées et interceptées.

"Plus de 12 heures de roquettes tirées vers le sud", ont-elles écrit.

Et la semaine dernière, elles ont partagé une photo d'un pompier aux prises avec les flammes et un message de remerciement.

"Parmi toute la terreur, les incendies, les ballons, les cerfs-volants et les gaz lacrymogènes, il y a ceux qui travaillent pour nous protéger", ont-elles écrit. "Nous voulions vous dire: merci! Vous faites un travail difficile, et ce n'est pas pris pour acquis."

Depuis que les adolescentes ont ouvert le compte, elles ont développé un mouvement de soutien, y compris des personnalités comme l'acteur Aviv Alush et l'actrice Maya Wertheimer. En trois jours, le compte comptait 20 000 followers et, au bout de 12 jours, il dépassait la barre des 50 000.

"Nous avons reçu beaucoup de messages de soutien et communiqué avec des personnes qui ne savaient pas ce qui se passait ici", a déclaré l'une des adolescentes mardi. "Il y a aussi ceux qui prétendent que nous exagérons pour susciter de la pitié. Si essayer de protéger nos maisons et montrer ce qui se passe ici s’appelle exagérer, alors j'imagine que c’est ce que nous faisons."

Plusieurs articles du compte critiquent l'inaction du gouvernement, mais les filles disent préférer ne pas parler de politique.

"Notre objectif est de sensibiliser et d'apporter des changements."

Source : Jpost

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi