Innovation israélienne: un nouveau dispositif chasseur d'ovulation

Actualités, Alyah Story, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Innovation israélienne: un nouveau dispositif chasseur d'ovulation

Michael Vardi, un jeune père israélien, a été surpris de constater que sa femme et lui avaient passé huit long mois à tenter de donner un petit frère à leur fils âgé de 6 ans.  

Malgré ses diplômes en ingénierie mécanique et biomédicale et son expérience antérieure en tant que fondateur d’une startup biomédicale, il s'est rendu compte qu'il ne savait tout simplement pas quelles étaient les moment à privilégier pour augmenter les chances d’aboutir à une grossesse.

"J'ai fait des recherches et j'ai constaté que, étonnamment, 90% des femmes - sans parler des hommes - ne savaient pas comment planifier leurs rapports sexuels. J'ai également découvert la corrélation étonnante entre la température durant le sommeil et l'ovulation de ma femme ", a déclaré Vardi.

Que vous mettiez toutes les chances de votre côté pour concevoir ou qu’au contraire vous essayiez de vous en prémunir, il est essentiel de savoir exactement quand l'ovulation se produit.

Différentes applications de fertilité pour smartphones peuvent vous aider à prévoir les heures de pointe pour la fabrication d’un bébé (ou l’éviter). Cependant, vous avez besoin des bons outils pour mesurer les paramètres à connecter à l'application pour des calculs appropriés.

Vardi a découvert que le facteur le plus important, la température durant le sommeil, était difficile à mesurer avec précision.

Et c'est ainsi qu'une idée de start-up a été conçue, en même temps qu’un nouveau bébé Vardi.

En 2013, Vardi a entamé les études préliminaires menant à Tempdrop, un appareil portatif qui suit les changements dans la température basale de sommeil d'une femme pour aider à prédire l'ovulation.

Les données sont collectées durant le sommeil

Les données sont collectées durant le sommeil

Au cours de la nuit, l'appareil collecte des milliers de points de données sur la température et les mouvements du corps de la femme endormie. Lorsqu'il est enlevé le matin, Tempdrop se synchronise automatiquement avec n'importe quelle application de fertilité pour smartphone pour alimenter les données précises collectées par son algorithme. Il est également intégré dans une application de fertilité Android appelée OvuView.

Récemment, les premiers capteurs Tempdrop ont commencé à sortir de la chaîne d'assemblage située dans le nord d'Israël, estampillés d’autocollants "Made in Israel", et à être expédiés à des chercheurs du monde entier impatients de l'essayer.

Les commandes en ligne enregistrées au cours des trois dernières années - principalement depuis les États-Unis, le Canada, l'Allemagne, la Russie et Israël - ont été honorées le 31 juillet. L'appareil est vendu à un prix de 120 $.

Une équipe internationale d'experts

Bien que la conception du produit ait pris plus de temps que Vardi l’avait prévu, il n'a jamais abandonné son idée.

"Je voulais développer un outil pour toutes ces applications de fertilité afin que vous puissiez utiliser votre smartphone comme moniteur. J'ai mis l'objectif sur le développement d’un moniteur le plus précis possible pour chaque utilisateur afin de le synchroniser avec n'importe quelle application ", explique Vardi.

Début 2014, Tempdrop a lancé une campagne de crowdfunding pour recueillir des fonds pour l'élaboration d'un prototype. La société a été fondée en juin et le développement initial a été achevé huit mois plus tard. Un partenaire de fabrication à Kfar Saba, H.A. Composantes, a assumé les coûts de production.

Vardi a rassemblé une équipe d'experts dont Talithia Williams de l'Université du Riz, le professeur Ari Shechter, un expert de l'Université Columbia en chronobiologie humaine et le Dr Joseph Hasson, un spécialiste de la stérilité, ancien du Centre de FIV et Infertilité au Centre médical de Tel Aviv, travaillant aujourd'hui au Centre de fécondation de l'Université McGill au Canada.

Basé à Kfar Saba, Tempdrop a passé tous les tests de certification CE (Europe) et la certification FCC (USA). Il ne nécessite pas l'approbation de l'US Food & Drug Administration car ce n'est pas un dispositif médical.

"Après cinq longues années et l'aide d'une subvention de l'Autorité de l'innovation, Tempdrop a vu le jour", a-t-il déclaré au début du mois de juillet, notant avec fierté que de nombreux Druzes Israéliens sont employés à son établissement d'assemblage de Ma'alot dans le nord d'Israël.

Et en passant, Vardi et sa femme sont aujourd’hui les heureux parents de trois bambins.

Source : Israel21c

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi