Innovation israélienne : Plus vous roulez plus vous chargez votre voiture électrique

Actualités, Antisémitisme/Racisme, High-Tech, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Electreon-les voitures électriques à induction

Si recharger sa voiture électrique était un des obstacles avec son prix pour son acquisition, voici la solution made in israël qui va réduire à néant celui-ci !

Cette innovation israélienne permet à une voiture électrique de se charger tout en roulant.
Oui oui vous avez bien lu. Pendant que vous roulez votre batterie se recharge. A quand les smartphones à induction 😉

CD

La compagnie israélienne ElectReon développe une technologie permettant aux véhicules électriques de se charger par induction tout en roulant. Elle vient de signer un accord de coopération avec l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

routes électriques made in israel , électreon chargement électrique par induction

routes électriques made in israel , électreon chargement électrique par induction

 

La technologie conçue par ElectReon consiste à alimenter les véhicules électriques par induction dynamique (donc sans contact) en noyant des bobines électriques dans le revêtement des voies de circulation.

Au nord de Tel Aviv, une première portion de route équipée de ce système a déjà été construite en 2016 avec l’aide financière du programme cadre Horizon 2020 de l’Union européenne pour les activités de recherche. Ce projet pilote avait notamment pour but de vérifier que l’infrastructure résiste à la chaleur, au froid, à l’humidité et au trafic intense. Il y a trois mois, ElectReon a annoncé le succès de cette expérimentation, la technologie ayant fonctionné comme prévu. Le rendement de la transmission d’énergie par le système d’induction est de 80 %.

ElectReon achève actuellement la construction d’un nouveau tronçon d’essai au nord de Netanya. Dans les mois à venir l’entreprise prévoit des tests de sa technologie sur un véhicule électrique sans batterie et des essais de recharge d’un véhicule équipé d’une petite batterie.

L’objectif n’est en effet pas d’éliminer complètement la batterie des véhicules électriques, mais bien de réduire leur capacité et leur poids tout en augmentant l’autonomie des véhicules et d’éviter les arrêts pour recharge sur les longues distances. Ainsi, il ne serait pas nécessaire d’équiper toutes les routes avec le système d’induction, mais seulement certains tronçons, sur lesquels les véhicules pourraient recharger leur batterie tout en roulant.

Selon ElectReon, toutes les chaussées asphaltées  peuvent facilement être équipées de cette technologie à raison d’un kilomètre par nuit (pour éviter de devoir les fermer à la circulation pendant le jour). Une trancheuse creuse une tranchée de 8 cm de profondeur dans l’asphalte. Une 2e machine pose les bobines dans la tranchée et la rebouche avec de l’asphalte.

Accord avec l’Alliance

On savait que l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi s’intéressait à la technologie de chargepar induction dynamique. En 2017 elle avait déjà annoncé une expérimentation menée sur des Kangoo électriques en partenariat avec Qualcomm et Vedecom. Maintenant elle confirme cet intérêt par la signature d’un accord de collaboration avec ElectReon. L’alliance fournira un de ses véhicules dans lequel les Israéliens installeront leur technologie et qu’ils testeront sur la route « inductive ».

Priorité aux bus

Dans un premier temps, ElectReon vise principalement le marché des lignes régulières de bus. Celles-ci utilisent en effet des itinéraires définis qu’il sera plus facile d’équiper.

Le mois dernier, ElectReon a conclu un partenariat avec Dan, une compagnie israélienne de bus. L’accord prévoit de pourvoir une première ligne de la technologie de recharge par induction.

La société a également signé un protocole d’accord avec le groupe français Hutchinson, dans le but de concevoir et développer une ligne de production pour les bobines d’induction développées par ElectReon et destinées à être installées dans les revêtements routiers.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi