Israël: 11,7 milliards de NIS d'excédent d'impôts dans les caisses du Trésor

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: 11,7 milliards de NIS d'excédent d'impôts dans les caisses du Trésor

Les données publiées par l'administration fiscale et le ministère des Finances montrent que grâce à l'opération «taxe sur les dividendes» dans les sociétés de portefeuille, à l'accord «Mobileye » et à l’opération «Keter», les excédents des recettes fiscales de l'État s'élèvent à 11,7 milliards de NIS depuis début 2017.

L'opération «taxe sur dividendes» a ajouté 4,2 milliards de NIS au Trésor. L'accord "Mobileye" et l'accord "Keter" ont mis en recouvrement des excédents de trésorerie de l'ordre de 4,1 milliards de NIS. Sur l'excédent de 11,7 milliards de NIS de recouvrement de taxes, seulement 3,4 milliards de NIS proviennent d'une augmentation de l'activité économique, le solde étant un revenu ponctuel.

Le total des recettes fiscales en janvier-novembre s'est chiffré à 288,3 milliards de NIS, contre 261,9 milliards de NIS pour la période correspondante en 2016. Les recettes fiscales directes ont augmenté de 9,7% et les recettes fiscales indirectes de seulement 3,1%. Pour le seul mois de novembre, les recettes fiscales ont totalisé 24,2 milliards de shekels.

Attention cependant : En raison du ralentissement du nombre de transactions immobilières, les recettes provenant des impôts fonciers ont diminué de 1,8% et n'ont atteint que 919 millions de NIS en novembre. Les recettes de taxe d'achat ont diminué de 6% en raison de la baisse du nombre d'appartements achetés pour l'investissement par les promoteurs.

Les revenus de taxe foncière ont augmenté de 4% en raison de la sortie des investisseurs immobiliers du marché du logement, avec des recettes provenant des taxes foncières de 10,38 milliards de NIS entre Janvier et Novembre, une légère augmentation de 3,3% contre 10 milliards de NIS de taxes immobilières pour la même période en 2016.

Les revenus du marché des capitaux ont bondi de 76% en novembre, de 126% de l'impôt sur le TASE (la Bourse de Tel Aviv) et de 42% des intérêts. Les recettes provenant de la taxation des carburants ont bondi de 15,9% à 1,64 milliard de NIS en novembre. Depuis le début de 2017, les recettes de la taxe sur les carburants ont augmenté de 5,9% pour atteindre 18 milliards de NIS.

Source : Israel HaYom

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi