Israël: 30 milliards de NIS de recettes publiques engrangés

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: 30 milliards de NIS de recettes publiques engrangés

Au mois d'Octobre, un record absolu de recettes publiques provenant des impôts s'élevant à 30,1 milliards de NIS a été enregistré.

Le ministère des Finances et l'autorité fiscale israélienne ont annoncé qu'Octobre avait vu une collecte exceptionnelle de 6,5 milliards de NIS provenant de l'opération "taxe sur les dividendes" des sociétés de portefeuille.

Avec les recettes fiscales provenant de l'accord de Mobileye et de celui de Keter, déjà au troisième trimestre de 2017, l'administration fiscale avait d'énormes excédents d’un montant de 8,3 milliards de NIS, au-delà du plan initial. 4,2 milliards de NIS provenaient de transactions Mobileye et Keter, et 4,1 milliards de NIS de l'opération «taxe sur les dividendes» des sociétés de portefeuille. Il y a eu également une augmentation accélérée de la perception des impôts directs et indirects.

Il est question d’une augmentation actuelle de 11%. Hors facteurs saisonniers, la collecte des impôts réels a augmenté de 16,2% depuis le début de l'année. Le recouvrement des impôts directs a bondi de 19% les recettes fiscales indirectes ont augmenté de 16% et la perception des taxes a bondi de 13%.

Les recettes fiscales totales depuis le début de l'année, de janvier à octobre, ont atteint un niveau record de 264,1 milliards de NIS, contre 238 milliards de NIS à la même période en 2016, soit une augmentation de 5,3%. La cible des recettes de l'État pour l'ensemble de 2017 a révélé un chiffre de plus de 300 milliards de NIS, ce qui reflète une collecte excédentaire de 16-17 milliards de NIS.

Explosion des taxes foncières

Explosion des taxes foncières

Les recettes provenant de la collecte des taxes foncières ont bondi de 43% en octobre à 825 millions de NIS, contre 575 millions de NIS en octobre de l'année dernière.

La perception de la taxe d'amélioration perçue sur les vendeurs a bondi de 54% en octobre et la perception de la taxe d'achat perçue auprès des acheteurs a augmenté de 37%. Les recettes provenant des taxes foncières ont augmenté de 3,8% entre janvier et octobre, atteignant un montant record de 9,46 milliards de NIS, contre 9,09 milliards de NIS en janvier-octobre 2016.

Le chiffre d'affaires du marché des capitaux a augmenté de 12,5% en octobre à 126 millions de NIS contre 112 millions en octobre 2016. Le recouvrement des impôts sur le marché des capitaux depuis le début de l'année a bondi de 90% à 2 milliards de NIS.

Source : Israel HaYom

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi