Israël: les documents sur la dispersion forcée des Juifs d’Afrique du Nord disponibles

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Les documents sur la dispersion forcées des juifs d’Afrique du Nord disponibles

La ministre israélienne de la Justice Ayelet Shaked a annoncé dimanche que le gouvernement avait l'intention de dévoiler des documents historiques de l'Agence juive concernant l'immigration en provenance d'Afrique du Nord.

Ayelet Shaked, qui préside le Comité de la Knesset pour les documents d'archives, a fait cette annonce à la suite d'un appel de la ministre des Sports et de la Culture, Miri Regev, et du ministre de l'Intérieur Arye Deri à propos de cette question.

"Il n'y a aucune raison que le matériel traitant de l'histoire de l'Etat ne soit pas révélé. Nous allons passer en revue les documents et émettre des recommandations pour les publier, tant qu'il n'y a pas de questions sensibles concernant la sécurité de l'Etat ", a déclaré Shaked.

En tant que tel, Shaked a dit qu'elle tiendrait une réunion dans un mois pour discuter de l'ouverture des documents.

La question de l'absorption des immigrants du Maghreb a récemment été mise en lumière suite à un documentaire de 2017 diffusé sur Reshet la semaine dernière, intitulé The Ancestral Sin, qui détaille la politique du gouvernement israélien dans l'installation des immigrés juifs Mizrahi (orientaux) dans le pays dans les années 1950.

Le documentaire, qui comprend des témoignages et des protocoles, vise à «révéler la vérité» derrière la politique gouvernementale de «dispersion de la population» - une vision dictée par le leadership de l'État durant ses deux premières décennies d'existence.

La ministre israélienne de la Justice Ayelet Shaked

La ministre israélienne de la Justice Ayelet Shaked

Selon le documentaire, l'État poursuivait délibérément «des mécanismes de tromperie et de coercition, qu'ils appliquaient à ceux qui, à leurs yeux, ne valaient rien», en installant les immigrants en provenance d'Afrique du Nord.

Le directeur du film, David Deri, a partagé l'histoire personnelle de ses parents et de la dispersion d'innombrables immigrés Mizrahi dans les villes en développement de la périphérie et les problèmes qu'ils rencontraient en matière d'emploi, de logement et d'éducation.

La semaine dernière, Miri Regev a écrit une lettre au Premier ministre Benjamin Netanyahu l'invitant à dévoiler tous les documents classifiés de l'Agence juive sur la question, a rapporté initialement Channel 2 News.

"Seule l'exposition publique de ces protocoles peut apporter la guérison et corriger les distorsions historiques", a écrit la ministre Regev. "Toute autre décision est une marque de disgrâce qui continuera à affecter la société et l'Etat."

"Les documents révèlent des mécanismes de tromperie et de coercition qui ont été appliqués aux immigrants du Maroc et de l'Afrique du Nord", écrit-elle. "Des mécanismes qui incluaient l'utilisation de collaborateurs, la fausse représentation, l'intimidation, la tricherie et les manifestations choquantes du racisme par des fonctionnaires de l'Agence Juive et du Ministère de l'Intégration des Immigrés."

Source : Jpost

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi