Il n'y a pas que le Coronavirus dans la vie !

Actualités, Bien-être & Santé, Billet de Claudine, Magazine - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Il n'y a pas que le Corana virus dans la vie !
Lit on à la Une de certains médias. Au point qu'on en oublie de lire ou de voir d'autres choses alors que le manque de temps n'est plus une excuse. 🙂

C'est le moment le plus incroyable offert par la Vie pour sortir de ses habitudes, pour peu que l'on soit encore en bonne santé bien sûr.
C'est le monde de tous les possibles.

J'ai lu quelque part " Tenez un journal de bord pendant cette période de Coronavirus, vous pourrez les raconter à vos enfants et petits enfants "
Je ne pense pas que c'est ce que nous raconterons aux générations futures, non,nous allons leur raconter notre vie d'avant, avant cette crise planétaire !

Cette vie "d'avant "est destinée à mourir, dans le silence de nos erreurs dûment répétées.

Aucune armée au monde ne peut vaincre ce virus, aucun argent au monde ne peut, pour l'instant, nous en guérir, aucune intelligence au monde n'a trouvé des solutions , sauf celle du bon sens, rester confiné.
Retour aux valeurs essentielles.

Être capable de marcher sur la lune et de confiner la moitié de la planète à cause d'un virus ? Voilà qui nous inflige une bonne leçon de modestie.

Notre égo vaut 0, notre argent pas mieux, nos amis et notre famille sont nos uniques valeurs.

Nous prenons conscience que nous sommes tous connectés, nous l'étions avant mais à un degré bien différent.

Déjà, j'entends deci delà nombre de personnes qui ne veulent plus retourner à leur travail, qu'elles ont une boule au ventre rien que d'y penser.

D'autres personnes plus réservées ont conscience qu'elles ont changées, particulièrement dans leur façon de s'exprimer.
Il faut 21 jours pour prendre de nouvelles habitudes.
Et bien ,ça y est elles sont prises ! aïe aïe

On ne parlera plus à son patron ou à son supérieur hiérarchique comme avant, on ne prendra plus de gants (on les a trop pris 🙂 et bas les masques, évidemment !

Bref, une revolution du langage, des codes sociaux se mettent en place au sein même de notre foyer, à l'abri des regards, de la bienséance, du politiquement correct, plus de mises en scène, nous devenons vrais. Il sera difficile de garder pour soi ce qui ne nous correspond pas.
Alors bon retour vers le futur 

Claudine Douillet fondatrice du premier magazine juif sur le net

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi