Honduras paie le prix politique pour son soutien à Israël

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Le président hondurien: "Aucune pression ne pourra nuire à mon soutien en Israël"

Juan Orlando Hernandez: "Nous avons des valeurs communes et des rivaux communs"

Le président hondurien Juan Orlando Hernandez a été l'une des principales personnalités présentes à la réunion annuelle de l'Organisation de la communauté israélo-américaine (IAC) dans le sud de la Floride.

Lors de la conférence, il a profité de chaque instant pour prouver une fois de plus que son pays considère Israël comme un allié  "Cette organisation est tout simplement merveilleuse - cela ressemble à une grande conférence familiale ici, une sorte de retour à la maison ", a-t-il déclaré lors de la séance de clôture de la conférence hier.

"Je ressens l'amour qui remplit cette salle ici et je ressens un immense honneur d'en faire partie, parce que c'est ma famille - la famille que j'ai rejointe en tant que jeune homme de 22 ans envoyée en Israël pour la première fois."

Hernandez dit que sa première rencontre avec l'État juif a été d'une grande importance pour lui car il a été envoyé dans le cadre d'un programme du ministère des Affaires étrangères qui lui a ouvert un monde entier qu'il pensait connaître, mais en fait n'en connaissait qu'une partie.

Et aujourd'hui, il remercie Israël - contrairement à l'humeur qui règne dans la plupart des pays du monde. Dans son discours, il a déclaré qu'en raison de la volonté du Honduras de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël et de sa décision d'établir des représentants commerciaux dans la ville, il devait payer un prix politique. 

Harcèlement répété

"Parce que le Honduras a voté pour la reconnaissance à Jérusalem, on lui a refusé le droit de présider l'Assemblée générale des Nations Unies." En outre, Hernandez a fièrement déclaré qu'il était parmi les rares et le premier à se tenir aux côtés d'Israël pendant les jours difficiles des combats du mois dernier. "Comme l'a dit le président Trump - Israël a Un droit absolu de se défendre », a-t-il souligné hier dans son discours.

 

Vos réactions

  1. leava75@gmail.com'Lys

    « Parce que le Honduras a voté pour la reconnaissance à Jérusalem, on lui a refusé le droit de présider l’Assemblée générale des Nations Unies. » Ben voyons….De la part des Nations Unis Islamistes le contraire aurait été étonnant !! Bravo à ce merveilleux Président !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi