Holon : un jeune garçon a perdu la mémoire en revenant de l'école, une enquête est en cours

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
holon Harel Amiel a perdu la mémoire

Jenny Amiel la mère de Harel lance un appel "Aidez-nous pour  savoir où a disparu notre fils durant une heure trente

Harel Amiel est un jeune garçon de 9 ans qui a disparu durant plusieurs heures de chez lui.
À son retour, il n'avait plus aucun souvenir de ce qu'il avait vécu.
Les tests ont révélé qu'il souffrait d'une commotion cérébrale et d'une hémorragie interne. Ses parents se tournent vers le public:
aidez-nous à découvrir ce qui lui est arrivé

Qui a vu Harel? 

Un enfant de 9 ans de Holon est rentré chez lui avec un choc à la tête et une perte de mémoire partielle sur les événements récents.
Personne ne sait ce qui lui est arrivé. "Il a disparu plusieurs heures et est revenu confus sans savoir ce qui lui était arrivé."

Harel Amiel a quitté son école primaire le 6 juin à 14h00. Il a dit à sa mère qu'il allait chez un un ami et est revenu vers 17h30. Il est arrivé sale, confus et a dit à sa mère qu'il allait dormir et qu'il n'ira pas à l'école le lendemain. En fait, il ne se souvenait pas de ce qu'il avait vécu

"J'ai tout de suite vu que quelque chose n'allait pas,quand il est rentré", se rappelle sa mère, Jenny, elle s'est précipitée pour l'emmener à la clinique locale.

Les tests ont révélé que Harel souffrait d'une commotion cérébrale et d'un léger saignement interne, qui pourrait avoir été provoqué par un choc ou un coup violent. "Il n'a aucune mémoire de ce jour ou de la veille, comme si tout avait été effacé", explique Jenny.

"Nous sommes allés à la police puis à l'école, nous avons vérifié les vidéos des caméras de surveillance mais rien ne prouve qu'il soit revenu à l'école alors que son ami dit l'avoir vu et s'était donné rendez-vous après la classe.
Il dit que Harel a quitté l'école à 16 heures alors qu'il est rentré à la maison qu'à 17h30. 
Que s'est il passé pendant cette heure et demi ?

Un autre ami, a déclaré qu'il avait rencontré Harel vers 16h30 dans le parc de la rue Shenkar et qu'il était sur le chemin du retour, mais personne ne sait ce qui lui est arrivé entre 16h30 à 17h30.
"Nous sommes seulement certain qu'il a quitté l'école à 16 heures.
Ce qui lui est arrivé par la suite reste un mystère. "

La famille Amiel tente actuellement de reprendre le cours normal de la vie, mais  Harel ne retournera probablement pas à l'école cette année car, selon le médecin, il doit se reposer et sous surveillance, de peur que son corps ne subisse une attaque ou des symptômes liés à son état.

Pendant ce temps, les parents anxieux essaient de trouver des informations pouvant expliquer son état. "Nous recherchons des personnes qui l’aient vu le 6 juin entre 16 h et 17 h 30 dans les rues de Hachomer, Shenkar, Trumpeldor, Jabotinsky et Notrim où nous vivons.

"La grande crainte est que quelque chose lui soit arrivé qui risque de  l’affecter à l’avenir. Il ne fait aucun doute que Harel ne sortira plus seul dans la rue dans la rue à présent.

La police poursuit son enquête.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi