Le roi du Maroc intègre l’Holocauste dans les programmes scolaires

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
L’Holocauste fait son entrée dans les programmes scolaires marocains

 

Le roi du Maroc Mohammed VI a ordonné mercredi que l'Holocauste soit inclus dans les manuels scolaires des lycées du Maghreb, a rapporté le site d'information marocain Le Desk.

Le rapport, largement diffusé sur les réseaux sociaux, indiquait que lors de sa visite à l'Assemblée générale des Nations Unies, le roi avait envoyé un ordre au ministre de l'Éducation marocain pour lui demander d'introduire les études sur l'Holocauste dans son programme.

"L'histoire que nous enseignons à nos enfants devrait contenir une gamme d'opinions et d'histoires pluralistes, et présenter les plus grands moments de l'humanité ainsi que les moments les plus sombres", a expliqué le roi.

Audrey Azoulay, fille d'André Azoulay, conseiller du roi du Maroc

Audrey Azoulay, fille d'André Azoulay, conseiller du roi du Maroc

" L’éducation a le pouvoir de lutter contre la discrimination et le racisme, et contre le phénomène horrible de l'antisémitisme", a ajouté le roi Mohammed. Le roi a également mentionné la directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay, fille de son conseiller, André Azoulay.

Audrez Azoulay a elle-même loué la décision du roi et écrit sur sa page Twitter que "le roi a présenté l'antisémitisme comme le contraire absolu de la liberté d'expression et de la coexistence ... La guerre contre l'antisémitisme ne peut se dérouler que comme une guerre d'éducation et de culture".

On ne sait pas comment l’Holocauste sera étudié dans les écoles du pays ni quelle sera la formulation et les témoignages dans les manuels. Le Maroc entretient des relations diplomatiques avec Israël et le gouvernement du roi Mohammed VI, à l'instar de son père, Mohammed V, est connu pour son attitude compatissante à l'égard des Juifs.

Source : Israel HaYom

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi