High Tech Israël : le jeune homme qui a fait carrière grâce à son diabète 

Actualités, Alyah Story, High-Tech, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
High Tech Israël : le jeune homme qui a fait carrière grâce au diabète

Le jeune homme qui a fait carrière grâce au diabète

"C'est une satisfaction folle de se lever le matin et de savoir que la ligne de code que j'écris  peut aider des centaines de milliers de personnes dans le monde qui sont dans la même situation que moi, diabétiques"

À l'âge de 11 ans, Moshiko Lev a découvert qu'il souffrait de diabète juvénile. Après des années de traitements et de suivis, il a reçu une offre de son médecin,participer à un essai innovant.
Comment cette expérience a été le début d'une carrière réussie dans la haute technologie?

Il y a 13 ans, Moshiko Lev (24 ans) de Petah Tikva a perdu énormément de poids «Je mesure 1,60 et je ne pesais que 30 kg,  je buvais de l’eau en énorme quantité. Bien que tous mes frères soient maigres et que cela semble être génétique, ma mère était inquiète et m'a emmenée faire un test sanguin. "

Des tests ont montré que Moshiko souffre de diabète juvénile. Une maladie qui est la quatrième cause de décès la plus fréquente dans le monde.
Selon l'Organisation mondiale de la santé, environ 422 millions de personnes reçoivent un diagnostic d'une maladie dont le nom officiel est le diabète de type 1 et sont constamment en danger de mort. 

À partir de ce moment, la vie de Moshiko a pris un tournant important qui s'est traduit par la surveillance et le suivi de son état, des tests de sucre et des injections d'insuline.
«Aujourd'hui, le diabète est mon meilleur ami, sans diabète je ne serais pas qui je suis.
Grâce à lui, j'ai appris ce qu'est la responsabilité, quand un jeune de 13 ans doit s'injecter le matin, et être constamment surveillé, faire attention à son corps et prendre soin de lui-même, il développe maturité et responsabilité" dit Moshiko et ajoute que ces dernières années, il a pris la responsabilité de son alimentation et a cessé de manger de la farine blanche, du sucre et tout ce qui contient des sucres lents.

 Je suis tombé amoureux de la technologie

A sa sortie de son service militaire il est venu chez Schneider pour un bilan de santé diabétique, le médecin l'a informé qu'il y avait une nouvelle expérience technologique pour les diabétiques je lui ai dit que j'en faisais déjà parti "

Dans une expérience menée par Dream Diabetes, une société spécialisée dans les solutions technologiques pour le traitement du diabète de type 1 et en collaboration avec Medtronic, le géant mondial qui traite des solutions dans le domaine des services de santé, Moshiko et le groupe d'expérimentateurs ont utilisé la technologie en boucle fermée .

«J'ai passé deux semaines avec des gens dans ma situation au 'Diabetes Club', je suis tombé amoureux de cette technologie, j'étais intéressé par son fonctionnement et le langage de code  dans laquelle il était écrit comme je développais un logiciel au ministère de la Défense, j'avais donc une formation en développement pour comprendre.
 J'ai "assommé" les ingénieurs en leur posant toutes sortes de questions, et j'ai donné des suggestions d'amélioration du point de vue d'un diabétique. Ils m'ont répondu que ce n'était pas pertinent pour le moment, j'ai été choqué et je suis rentré chez moi. "

Mais ce n'est bien sûr pas la fin de l'histoire.
Deux semaines plus tard, Moshiko a été informé qu'il était invité à un entretien dans l'entreprise. Il a réussi l'entretien et a été embauché par l'entreprise en tant que développeur de logiciels, un rôle qu'il exerce depuis trois ans. «Je fais partie de l'équipe de développement et nous développons des produits et des algorithmes qui contribuent à l'équilibre du diabète. "

C'est une satisfaction folle de se lever le matin et de savoir que la ligne de code que j'écris maintenant peut aider des centaines de milliers de personnes dans le monde qui sont dans la même situation que moi. "Il y a aussi le diabète et il est traité avec un appareil Dream, que j'ai aidé à construire, et je peux dire que son état s'est amélioré."

Moshiko dit que lui et l'équipe de développement travaillent actuellement sur le développement d'Advisor Pro, un appareil qui donnera des recommandations basées sur les informations qu'il lit à partir d'appareils qui mesurent le diabète. Cet appareil aidera le médecin à donner une recommandation de traitement, même à distance, un facteur important en particulier à l'ère corona.

En plus de Moshiko, l'entreprise a recruté deux autres diabétiques et, ensemble, ils représentent environ 10% des employés de l'entreprise. «Je suis constamment aux prises avec le diabète, j'obtiens des informations auprès des médecins qui travaillent avec nous et je peux ainsi examiner le diabète sous toutes sortes de perspectives."

"Sans aucun doute, mon équilibre s'est considérablement amélioré depuis que je suis arrivé ici." "Dans chaque développement que nous faisons, je sens que j'ajoute de la valeur parce que je donne le point de vue non seulement d'un développeur mais aussi et surtout d'un patient."

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi