High Tech : Google choisi la start-up israélienne Rise.ai pour soutenir les petites entreprises

Actualités, Alyah Story, High-Tech, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
High Tech : Google choisi la start-up israélienne Rise.ai pour soutenir les petites entreprises

Une start-up israélienne d'IA s'associe à Google
Ce partenariat fait partie d'un effort continu de Rise.ai pour fournir aux petites entreprises les moyens de survivre avec succès à la pandémie de coronavirus.

Google collaborera avec la start-up israélienne Rise.ia afin d'offrir aux entreprises partenaires de Google la possibilité de créer des cartes-cadeaux numériques pour leurs clients par le biais de leur liste d'entreprises Google My Business, a annoncé l'entreprise lundi, selon Calistech.

Ce partenariat fait partie d'un effort continu de Rise.ai pour fournir aux petites entreprises les moyens de survivre avec succès à la pandémie de coronavirus. En juin, Rise.ai s'est associé à Facebook et Instagram pour proposer leurs solutions sur les plateformes de médias sociaux.

Calistech prend note d'un rapport du Connected Commerce Council, réalisé avec Google, qui indique que les petites entreprises sans profil de commerce électronique étaient "deux fois plus susceptibles" de cesser leurs activités au milieu de la pandémie. Alors que les entreprises ayant un profil de commerce électronique préexistant étaient 5,5 fois plus susceptibles d'augmenter leurs revenus.

"Depuis que la Covid-19 a commencé à affecter le marché, nous constatons un besoin énorme de cartes cadeaux numériques avancées et de solutions de crédit en magasin comme celle que nous proposons sur les plateformes Google My Business", a déclaré le PDG et fondateur de Rise.ai Yair Miron, selon Calistech.

"Le fait que Rise.ai ait été choisi par Google comme partenaire pour offrir des cartes-cadeaux numériques est l'un des plus forts votes de confiance que notre solution peut obtenir, et nous permettra d'aider un nombre sans précédent de petites et moyennes entreprises", a-t-il conclu.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi