Un site de stockage d'armes du Hezbollah révélé dans un message Whatsapp

Actualités, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Un site du Hezbollah révélé aux libanais dans un message Whatsapp

Des milliers de résidents de la banlieue de Dahieh, au sud de Beyrouth, dans une zone contrôlée par le Hezbollah, ont reçu des avertissements anonymes sur leur téléphone portable, les avertissant qu'ils vivaient à proximité d'un site de stockage d'armes du Hezbollah susceptible d'exploser à tout moment, a rapporté mercredi le journal Asharq al-Awsat, suggérant qu’Israël était responsable de l'incident.

"Message important : près de chez vous, un site du Hezbollah a été créé, agissez avec prudence", disait le mystérieux message Whatsapp.

Selon le journal arabe, des sources politiques israéliennes ont refusé de commenter l'affirmation selon laquelle les renseignements israéliens seraient à l'origine des messages.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, s’exprimant aux Nations Unies la semaine dernière, a identifié trois sites proches de l’aéroport de Beyrouth. Il a déclaré que le groupe chiite Hezbollah était en train de convertir des "projectiles inexacts" en missiles à guidage précis.

Immédiatement après le discours du Premier ministre à l’Assemblée générale des Nations Unies, l’armée israélienne a publié une preuve vidéo de ce qu’elle disait être des chantiers de construction de roquettes du Hezbollah à Beyrouth.

Netanyahu a déclaré dans son discours que le Hezbollah était en train d'acquérir le savoir-faire technique de Téhéran pour convertir les missiles de non-précision en missiles de précision afin de frapper les villes israéliennes avec une précision de 10 mètres.

"Message important : près de chez vous, un site du Hezbollah a été créé, agissez avec prudence", disait le mystérieux message Whatsapp.

"Message important : près de chez vous, un site du Hezbollah a été créé, agissez avec prudence", disait le mystérieux message Whatsapp.

Les FDI ont déclaré qu'il existe d'autres sites similaires de construction de roquettes à Beyrouth et ailleurs au Liban, gérés par le Hezbollah.

Selon les services de renseignements de l’armée, l’un des sites est situé dans un stade de football du Hezbollah, tandis que l’autre est adjacent à l’aéroport international de Beyrouth Rafic Hariri.

L’une des tentatives de transfert de machines conçues pour convertir des fusées de précision de la Syrie au Liban a été contrecarrée par l’armée israélienne lors d’une attaque le 17 septembre à Lattaquié, qui a entraîné la destruction de l’avion-espion russe par l’armée syrienne, déclenchant une crise internationale. L'armée russe a déclaré que les FDI étaient responsables de l'incident.

Lundi, le ministre libanais des Affaires étrangères, Gebran Bassil, s'est entretenu avec les ambassadeurs étrangers avant de les emmener visiter le secteur mentionné dans le discours du Premier ministre à l'ONU, où Bassil a répété qu'il y avait "de nombreuses déclarations ... affirmant que le Hezbollah possédait des missiles précis. Toutefois, cela ne signifie pas que ces missiles sont présents à proximité de l'aéroport de Beyrouth ", a-t-il  souligné dans une tentative apparente de rejeter les revendications de Netanyahu.

Bassil, allié politique du Hezbollah, a déclaré qu'Israël visait à "falsifier les faits concernant le Liban et à crier des mensonges qui portent en eux les germes d'une menace qui ne nous effraie pas, et que Netanyahu avait utilisé le programme de l'Assemblée générale des Nations Unies "pour justifier une autre agression contre un pays souverain comme le Liban ", a-t-il déclaré.

Source : Ynet

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi